Merci Monsieur Castro

448

Dans l'indignation qui nous accompagne, n'oublions pas d'apporter des faits concrets pour légitimer notre position. C'est ce que le breton a fait pour AllPanAme. Vu que la presse ne fait pas son travail, il a décidé de mettre à l'honneur le véritable héros depuis le match de dimanche : L'arbitrage spécial PSG

 

Je me présente : le breton, membre d’AllPanAme depuis 8 ans, supporters depuis presque 16 années et surement unique supporters parisiens à dire aujourd’hui merci Mr Castro.

Traître ? Faux supporter ? Anti-Thiago Silva ? (ça existe ça ?) Non, juste un supporteur qui voit en toute circonstance le côté positif. En effet, ces derniers événements grotesques peuvent enfin exposer au grand jour ce que nous endurons depuis si longtemps et ainsi permettre de retrouver une certaine équité dans l’arbitrage d’un match du PSG ou d’une autre équipe et par la même occasion de nous unir contre cette répression inexplicable. Je suis surement un peu trop utopiste…

Silva expulsé, vive Silva !

Monsieur Castro a enfin craqué et montré une vérité que seule une poignée d’amoureux dénonce : le deux poids deux mesures des arbitres. En effet, ce rouge invraisemblable permet enfin de lancer un débat essentiel : Le PSG est-il arbitré comme les autres clubs de L1.

Certaines voix commencent à s’élever pour dénoncer cette différence de traitement, ce fût notamment le cas lundi soir sur Canal+Sport, lors de l’émission les spécialistes :

Philippe Doucet : « Il y a un climat qui s’est installé, pas anti-PSG, il ne faut pas employer des mots comme ça, évidemment. Mais il y a un climat qui s’est installé lié aux derniers soubresauts liés aux climats difficile des fins de matchs avec les arbitres. Je pense qu’ils ont donnés des instructions, le premier qui bouge (geste de la main montrant on le sort) »

Daniel Bravo : « Quand on voit déjà le match à Evian déjà, Verratti le deuxième jaune il n’est pas mérité […]. Beckham pareil, il fait un geste qui est limite mais il prend le rouge. C’est vrai qu’aujourd’hui on a l’impression le PSG n’est pas arbitré comme les autres équipes »

Pierre Ménes : « C’est vrai que là, clairement, il y a une sorte de paranoïa qui s’est installé dans les rangs du PSG mais des fois des paranoïas à juste titre »

Cependant, il est utopiste de croire que ces preuves flagrantes suffiront à rendre la majorité des journalistes de bonne foi. Ceux-ci, haineux de voir ce PSG si puissant, performant et prometteur préfèrent fermer les yeux sur l’injustice en tentant de la justifié avec des arguments plus invraisemblables les uns que les autres.

La chose que l’on peut dire c’est que ces 9 précédents mois de compétitions nous ont permis de constituer un beau dossier. Paris, deuxième club qui commet le moins de fautes en L1 et équipe la plus sanctionnée. Grégory Van Der Wiel, 21 matchs de L1 à son actif pour 18 fautes commises et déjà 7 cartons jaunes reçus (dont un dernier contre Valenciennes là encore disproportionné). Thiago Silva a pour sa part commis cette saison 15 fautes pour un total de 5 cartons jaunes et un carton rouge (il est utile de rappeler qu’en 153 matchs de championnat Européen auxquels il a pris part, il n’a reçu seulement que 12 cartons jaunes et donc cet unique carton rouge). Paris, club le plus sanctionné (et de loin) parmi les leaders des plus grands championnats…

La liste est longue et éloquente mais le plus grave c’est qu’on a retrouvé le PSG précurseur dans les expérimentations arbitrales. Aujourd’hui ce n’est plus le nettoyage des surfaces ou les mains involontaires de Stéphane Pichot constamment sanctionnées d’un pénalty, les sanctions ont évolué car quand il s’agit de sanctionner le PSG, les arbitres et la ligue savent être créatifs : on touche l’arbitre ? ROUGE. Annihilation d’une action de but qui se termine par une occasion de but (cf. : Sakho a été sanctionné contre Montpellier pour avoir annihilé une occasion de but alors que l’arbitre avait laissé l’avantage à l’attaquant qui avait décroché une frappe proche du montant d’un Sirigu battu), même sanction. Prise de balle pour jouer un coup franc à la suite d’une faute concédée : deuxième jaune (Verratti a été exclus pour cette raison contre Evian). 

Maintenant on attend le retrait de point(s), la suspension pour un an de Leonardo comme on attendait à une époque notre exclusion de la Coupe de la Ligue (comme quoi on ne renie pas notre passé).

Et que dire des sanctions de la commission de discipline, où l’on peut remarquer un nombre de convocations assez impressionnant et pas vraiment équitable comme le dénonçait Roland Courbis il y a peu au micro de RMC : « Quand tu es joueur du PSG ou de l’OM, tu fais un sport différent. Comme par hasard, il y a l’OM, il y a le PSG ce soir à la commission de discipline. Cette commission qui se sert de la vidéo, elle s’intéresserait à un Brest-Valenciennes? Non. Avec cette commission, à la Ligue, ils se sont mis dans le caca eux-mêmes et j’attends avec impatience certaines décisions…»

Cette commission qui n’hésite pas à corriger les erreurs des arbitres quand ceux-ci oublient de sanctionner un joueur fautif mais qui sont bien moins enclins à amnistier un joueur innocent. Les deux matchs honteux infligés à notre exemplaire capitaine témoignent une nouvelle fois de la mascarade de cette instance.

Voila pourquoi je remercie Mr Castro, en nous arbitrant avec tant de mépris et de partialité, il a enfin exposé aux yeux de tous le traitement que nous devons subir depuis si longtemps, depuis trop longtemps ! Il est temps de nous révolter et de dénoncer cette injustice que beaucoup de médias arrivent encore à légitimer et à justifier.

Article de le breton (Modos pour AllPanAme)

Laisser un commentaire