Entraineurs : La valse des rumeurs

441

Qui sera le nouvel entraîneur du PSG ? les noms vont et viennent dans les médias, comme une valse… une Valse à mille temps…

Une valse à trois temps
Qui s´offre encore le temps
Qui s´offre encore le temps
De s´offrir des détours
Du côté de l´amour
Comme c´est charmant
Une valse à quatre temps
C´est beaucoup moins dansant
C´est beaucoup moins dansant
Mais tout aussi charmant…

et caetera et caetera…

 

Depuis l'annonce de Carlo Ancellotti de quitter le PSG j'ai cette chanson de Brel dans la tête. En effet, les noms d’entraîneurs vont et viennent dans les médias. Les feuilletons s'entrelacent, s’enchaînent, se succèdent, s'en vont puis s'en reviennent, se meurent puis ressuscitent…

 

On a eu le droit au bluff. Au « Carlo a un contrat, il restera ». Merci Nasser, c'est beau de porter ses couilles ! Mais franchement, même si c'est juste pour se faire respecter, Carlo on n'en veut plus hein, même juste pour foutre la pression sur le Real et faire signer l'homme aux 3 litres de Pento dans les cheveux. On sait ce qu'on lui doit, on le remercie pour ça, et on lui souhaite bonne chance pour essayer de gagner un truc avec la « maison blanche » (v'lan, dans les dents les pro-madrid! Mouhahaha ).

 

Après il y a eu l'hypothèse du fameux Special one. Je vais pas m'éterniser sur lui, car de un je le déteste, et de 2 de toute façon il viendra pas ! (YES!!!!!!!!!)

 

Ensuite on a eu le droit a l'amateur d'enfants. Oui oui, Arsène ! Bon certes, Arsenal depuis quelques années c'est pas top. Mais faut avouer que réussir à faire aussi bien en Premier League avec un groupe de minimes et d'invalides c'est un exploit ! Mais bon, monsieur veut pas tout de suite, et en plus de ça ça signifierait sans doute le départ de Leonardo… et ça, Splinter il est pas d'accord !

 

On a ensuite eu le droit au mal-aimé (et voilà, maintenant j'ai Cloclo dans la tête…). J'ai nommé Rafael Benitez. Le mec qui gagne 3 coupes d’Europe en 10 ans mais dont personne ne veut. Bon lui, comme partout, personne n'en voulait. Enfin si, comme roue de secours. Ben la roue de secours elle est allée à Naples. Et nous on est toujours dans le flou ! Allez zou au suivant…

 

Ensuite vient Capello… Non, pas le linguiste, le coach ! Alors lui je crois que tout le monde est pour ! Il a la carrure, le palmarès, le nom qui fait venir (ou rester) les stars. Mais voilà, il est engagé avec les russes, et ne voudrait pas lâcher la sélection aussi près de la coupe du monde. La Fédération russe ne serait bien évidemment pas d'accord non plus. La solution de devenir entraîneur du PSG tout en continuant son poste de sélectionneur a un temps été évoquée, mais il semblerait que les qataris aient décidé de se la jouer démocrate. Ils auraient en effet rejoint le clan des opposants au cumul des mandats…

 

Il nous reste qui ? Des hollandais…Rijkaard, qui a complètement disparu de la circulation depuis Barcelone… Ah non, c'est vrai, il est passé par Galatasaray puis l'Arabie Saoudite. Sans grand succès des 2 côtés. Guus Hiddink ? Ouais pourquoi pas ! Bon certes, c'est pas très glam' comme nom Guus, ça fait penser à Cendrillon ou La Cour de Récré, mais en soit c'est sans doute un bon choix. Il a fait du bon boulot avec la Russie…

 

Et sinon, bein il reste la solution Leonardo. Bon, avec 9 mois de suspension ça risque d'être compliqué. Même avec un ou plusieurs adjoints à sa place sur le banc, ça facilite pas le travail. On attend le résultat de l'appel, pour y voir plus clair, mais dans l'absolu, la piste la plus crédible reste sans doute celle là. Au moins en attendant une autre solution, Leonardo n'étant pas particulièrement amateur de la fonction d'entraîneur, mais ça dissiperait au moins un peu le brouillard qui nous entoure…

 

Et sinon, qui sait, peut être qu'un Mancini, ou un autre sera approché…

 

Dans tous les cas, le temps passe, passe, passe, et la valse des rumeurs continue. Mais quoi qu'il arrive…

 

Au troisième temps de la valse
Nous valsons enfin tous les trois
Au troisième temps de la valse
Il y a toi, y a l´amour et y a moi
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure
Laisse enfin éclater sa joie.

 

C'est pas moi qui le dit, c'est Brel…

Laisser un commentaire