Lendemain de défaite

309

Fallait que cela arrive. Paris a perdu et on doit retourner au boulot avec ça

En arrivant ce matin à 9h00 au boulot, vous avez surement été surpris de voir tout le monde ou presque déjà à son poste. Une information importante hier de la part de votre chef que vous avez surement loupé vous vous êtes dit. Etonnamment, vous avez reçu plus de bonjours spontanés que d'habitude. Ceux qui baissaient la tête après chaque weekend avaient des arguments plein la bouche en cette matinée, qui semblait pour tous ou presque, ensoleillée. Normal Paris avait perdu la veille.

Il y a d'abord ce supporter d'Evian. Si vous en avez un auprès de vous c'est que vous vivez là bas; vous avez tout mon soutien. Ca ne doit pas être facile tout les jours de croiser Pascal Dupraz à la superette. Encore moins maintenant. Mais le supporter savoyard lui est content. Il s'amuse chaque saison à taper du parisien et ça, ça le rend fort. L'Evian coule à flot depuis hier soir et il s'est amusé à vous rabâcher cette petite réplique sauce Mme Irma :  » Je te l'avais dit » avant de poursuivre « on a une équipe taillée pour aller chercher l'Europe si on est sérieux comme hier soir ». A cette dernière remarque, il oublie d'y ajouter le soleil qui se lève à l'Ouest et le retour au franc et là, peut être que… Enfin bref on ne va pas le priver de son plaisir. Au soir de la 38ième journée, sa mine viendra peut être contraster avec le maillot pétillant mais néanmoins dégueulasse de son équipe favorite.

 

Il y a aussi ce supporter Lyonnais. Un brave type qui attend toujours le réveil de Gourcuff et une plus value sur sa revente au Barca. Il est bien tenté de la ramener mais dimanche ce n'est pas si loin.

Alors il s'est contenté d'un « alors les parigots. Il s'est passé quoi ? « 

 Si, si je vous connais, vous avez bien été tenté de lui dire, « je ne sais pas demande à ta m…  »

Non !  là non ! Il y a plus approprié quand même. 

« Vu le visage de ton équipe, les 18 points qui nous séparent au classement et le slip que tu es toujours en train de chercher sur la pelouse du Parc des Princes, abstiens toi de toute analyse footballistique. » C'est plus classe non ?

 

Y'a ce gÔh simpô, ce gÔh du nôrd. Il supporte Lille. T'as envie de lui enfoncer son nez dans sa tronche. Il se la joue père compatissant.

« Ah vous devez être entre colère hiiiin » – Il jubile.

« Allez, prochain match contre Sochaux …Samedi ….à 17h… sur Canal+ …arbitré par Saïd Enjimi, vous allez vous reprendre. Ils viennent de perdre 2-0 à domicile, Hervé Renard est en colère, et historiquement vous les tapez toujours au Parc. «  – Le mec est déjà dans l'analyse des futurs match du PSG. Il y croit à la Girarde nordiste.

« Nous Girard franchement je ne….  » – Ouais c'est ça, ta gu*ule.

 

Et puis comment ne pas citer la séquence émotion dont vous avez surement eu droit. Après une disparition longue de plusieurs mois, un téléphone perdu, l'enterrement d'une grand-mère ou d'un oncle  à 9 vies, une grosse dispute avec sa copine, son chien ou son facteur… il revient. LE supporter de l'OM. Le type est un caméleon. Il supporte tout le monde cette saison. Evian, Anderlecht, Saint Etienne. C’est dire que l’OM cette année c’est garanti sans garantie. Mais il reste dans l’analyse.

« Mais ils sont où les parisiens? Sougou trop fort. Il a marqué pour faire plaisir à l’OM. Ca se voit qu'il veut revenir donc il marque contre Paris. Logique » –  Je sais, ne dites rien

« Vous verrez ce n’est pas fini on va revenir. Imbula, la, la et Thauvin trop fooooooooooooort Thauvin » – Laissez le finir. 

« De toute façon au match retour au Parc on va gagner » – Il a osé. 

 

En attendant Paris vient de connaitre sa première défaite après 36 matchs toutes compétions confondues. Une vraie performance. S'il faut attendre autant  de rencontres pour assister au prochain revers des parisiens, vous devriez avoir suffisamment de temps pour digérer une journée aussi insupportable.

Laisser un commentaire