Aurier : « Mon truc, moi, c’est le terrain. Point barre. »

507

Dans une interview pour France TV Sport, Serge Aurier est revenu sur ses progrès cette saison avec le PSG et les critiques que les journalistes avaient fait sur son jeu.

« Aujourd’hui, les supporters sont contents de mes performances et de ce que je peux apporter à l’équipe. C’est une satisfaction personnelle d’être applaudi, au même titre que les autres joueurs. Quand c’est comme ça, forcément, tu prends confiance. Tu joues, tu te lâches plus… Je sens que les gens aiment mon style et m’encouragent pour que je puisse réaliser une grande saison. […] La saison dernière n’était pas la même. Peut-être que j’avais un blocage ou je me mettais trop de pression. J’avais parfois la peur de mal faire. En fait, je me prenais trop la tête ! Un déclic ? Je ne dirais pas ça. Simplement, la saison dernière, je n’ai pas pu réaliser des performances comme je l’avais imaginé au départ. J’ai quand même très bien fini la saison. Pour le peu de matches que j’ai disputés, j’ai été efficace notamment sur mes passes décisives. J’ai joué 12 matches à l’époque, pour 5 passes déc’. Pour une première saison, c’est positif. Après, j’avais comme un goût d’inachevé. Je n’aime pas revenir sur ce que je fais. Je préfère me donner des objectifs, donc je n’ai pas gambergé et me suis vite projeté sur la suite. […] Je ne suis pas quelqu’un qui m’exprime beaucoup et ne fais pas de bruit dans les médias. Certains journalistes, malgré mon début de saison positif, continuent de me critiquer. Je ne cherche pas à lire ce qu’ils pensent de moi, mais ça te revient toujours en écho. Aujourd’hui, à travers mes performances régulières, j’ai fait taire beaucoup de personnes. Mais je ne suis pas dans le délire de savoir qui parle mal de moi, ce qui m’importe, c’est d’être bon en match. Je n’aime pas faire le kéké. Mon truc, moi, c’est le terrain. Point barre. »

Laisser un commentaire