L. Blanc évoque le cas Edinson Cavani

291

Sondé en conférence de presse, Laurent Blanc a pris la défense de son attaquant uruguayen.

«Le fait d’être dans une position excentrée l’oblige à faire des efforts défensifs supplémentaires mais je pense que c’est dans sa nature, a estimé l’entraîneur du Paris-SG. Ça va peut-être au détriment de sa performance individuelle mais je pense que l’équipe et l’entraîneur que je suis sont très heureux de ces replacements. C’est un joueur collectif de toute façon, Edi.

Lors du match au Real (0-1), on a reproché à Edi, à juste titre, son occasion ratée face au gardien. Mais on voit la finalité de l’action, donc on se dit qu’il a raté son contrôle, qu’il a raté « l’occase », que ça aurait pu faire but. Oui, c’est vrai. Mais si ce n’est pas Edi, il n’y a pas un joueur du PSG qui est capable de se procurer cette occasion. Je l’ai revue : il est dans ses 18 mètres et il fait un sprint de 100 m à fond pour être là.

C’est un garçon qui est jugé à travers les buts qu’il marque. Quand il en marque, vous dites que c’est un très bon joueur, quand il en marque moins vos avis changent. Moi je trouve que c’est un garçon utile pour le collectif. Il doit s’améliorer devant le but parce que marquer des buts, ça fait partie de son métier, c’est pour ça qu’on l’a recruté aussi.»

Laisser un commentaire