Blanc : « On trace notre route »

398

A la veille de Nice-PSG pour le compte de la 17ème journée de Ligue 1, Laurent Blanc était en conférence de presse.

Le bilan du début de saison
« La première partie de la saison de Ligue 1 est assez surprenante, car plusieurs équipes sont à un niveau auquel on ne les attendait pas. Plusieurs font une très bonne première partie de saison, bravo à eux. Nous, on trace notre route. On avait prévu de démarrer fort. Prévoir, c’est bien, le faire, c’est mieux ! Il y a encore des points à prendre jusqu’à la trêve, essayons d’en prendre un maximum. Avant un match, notre discours est pratiquement toujours le même. Notre objectif, à chaque rencontre, est de prendre les trois points. Nous avons des matches intéressants jusqu’à la trêve, et des points à prendre. Le championnat est un marathon. On a neuf points à prendre, c’est le challenge. »

Le dispositif tactique
« Souvent, quand un entraîneur obtient des résultats avec un système, il le maintient. On évolue avec ce 4-3-3, qui peut devenir un 4-2-3-1. On a des résultats avec, et les joueurs semblent se plaire dans ce système. Il pose problème aux adversaires. Après, changer le système en cours de match, pourquoi pas ? Mais c’est surtout l’animation du système qui est importante. »

Javier Pastore
« Javier ne sera pas présent à Nice. Il souffre encore de cette blessure aux adducteurs et n’a pas repris la course. Malheureusement, il enchaîne les blessures. J’espère que cela ira mieux et qu’on aura un grand Pastore en 2016. »

Blaise Matuidi
« Concernant Blaise (Matuidi), on va voir ce jeudi après-midi. Il ne s’est pas entraîné mercredi, car il avait encore mal. Une béquille, c’est douloureux. S’il ne s’entraîne pas ce jeudi, il sera forfait pour le match. »

Adrien Rabiot
« Après sa très bonne entrée en jeu face au Real Madrid, il a enchaîné parce qu’il a été bon. Quand les joueurs ont du temps de jeu, ils doivent être performants. S’ils le sont, ils ont plus de chances de gagner du temps de jeu. Adrien s’impose car il défend de mieux en mieux, récupère plus de ballons, et se procure davantage d’occasions de but. C’est un jeune joueur qui progresse. Il peut faire encore mieux, à lui de continuer de la sorte. »

La prolongation de Zlatan Ibrahimovic
« Quand un joueur est en fin de contrat, c’est surtout ce que veut faire le joueur qui est important. Voir s’il veut continuer et si le club peut lui offrir une prolongation. On aura le temps d’y penser. Ce n’est pas le sujet principal. Il n’y a pas que lui en fin de contrat. Il faudra régler les possibles prolongations. Quand on l’aura fait, on vous mettra au courant. Tous les grands joueurs m’intéressent. Il y a une évaluation car il a un certain âge mais même à 34 ans, il reste dominateur dans le jeu, efficace dans notre système de jeu et est un dominateur d’équipe. Il remplit toutes le garanties nécessaires pour remplir son rôle jusqu’à la fin de saison. Je serai un peu plus précis dans un peu de temps. Mais je n’y ai pas réfléchi. »

Le prochain mercato d’hiver
« On ne peut pas avoir un effectif de 26 à 29 joueurs. On restera à 23 avec deux jeunes joueurs. Tout dépendra des joueurs qui quitteront le PSG. Est-ce que les joueurs en fin de contrat vont quitter le PSG dès janvier ? J’en sais rien. Je le dis franchement, ça ne me dérange pas de finir la saison avec le même groupe. J’ai toujours eu cette position sur le mercato d’hiver qui est une très mauvaise chose. En janvier, l’avis des joueurs peut changer. Il faut en tenir compte. Et répondre positivement à leur demande. En fonction de ça, tu modifies ton groupe par petites retouches. Mais on n’en est pas encore là. Si on a le même groupe fin janvier, ça ne me dérange pas. »

Laisser un commentaire