Blanc : « Ce qui m’importe le plus à l’heure actuelle, c’est de faire des résultats »

514

Laurent Blanc s’est confié au micro de beIN Sports après la victoire à Nice (0-3) de ce vendredi.

Nice-PSG (0-3)
« Sur le mois de décembre, en ayant joué Angers à Angers, Nice à Nice et bientôt Caen à Caen, on ne pouvait pas s’attendre à ce que ce soit des matches importants. Ces équipes-là ont fait un très bon demi-championnat, on ne pouvait pas le deviner, bravo à elles, et les points pris-là sont encore plus importants si j’ose dire, surtout en déplacement. Si j’ai bonne mémoire, on a 45 points en ayant un demi-championnat à notre avantage puisqu’on se déplace 11 fois et qu’on ne reçoit que 8 fois. Si on arrive à assurer ce nombre de points, voire à l’augmenter dans les deux prochains matches qui arrivent, cela aura été une très bonne première partie de championnat. »

Zlatan Ibrahimovic et son record
« Ce record-là, on savait qu’il allait tomber. Il fallait juste être un peu patient pour savoir quand il allait tomber. C’est un garçon qui marque énormément de buts et il n’a pas fini d’en marquer. […] Quand on me donnera le choix, je donnerai [ma réponse]. Il a été, il est et il sera peut-être encore capital dans le projet du PSG. Sincèrement, il y a des joueurs qui ont donné un poids à ce projet-là. Les Qataris ont donné beaucoup de poids et aussi beaucoup de moyens mais il fallait encore attirer des grands joueurs. Je pense que Thiago Motta, Thiago Silva et Ibrahimovic sont vraiment l’emblème du projet PSG. Quand on me posera la question sur ses trois garçons, on me donnera mon avis. »

Son avenir au PSG
« Vous savez, un entraîneur, à part s’appeler Arsène Wenger qui est le dernier dinosaure dans le club avec 19 ans ou Sir Alex qui est resté 26 ans, je pense que dans le football moderne, ou tout du moins d’aujourd’hui, ces records-là ne seront pas battus. Moi, j’entame ma troisième année, il y aura un choix à faire comme vous le savez puisqu’on est en discussions. J’espère que cela aboutira, tout en sachant très bien que l’entraîneur est dans une situation avec peu de garanties s’il n’a pas de résultats. Donc ce qui m’importe le plus à l’heure actuelle, c’est de faire des résultats. En en faisant, j’aurai de plus en plus de chances de conserver mon poste. »

Laisser un commentaire