0 défaite, 102 points, 32 victoires, +78… La saison de tous les records pour le PSG ?

816

En s’imposant à Caen (0-3) samedi lors de la 19e journée, le Paris Saint-Germain a terminé une première moitié de saison de championnat de France  extraordinaire.  Il y a, d’abord, ce nouveau record avec 51 points pour un champion d’automne qui efface les 50 points de l’Olympique Lyonnais lors de la saison 2006-2007. « Je suis content d’avoir obtenu ce record de points. Aujourd’hui, on entre un peu plus dans l’histoire du club« , résumait Serge Aurier après le match.

Le Paris Saint-Germain a aussi battu samedi le record de la meilleur différence de points avec le second à mi-championnat. Le PSG est assuré de battre le record de Lyon de 2006 avec 15 points d’avance sur son dauphin Lens à la trêve. Après la rencontre contre Caen, Paris possède 20 points d’avance sur Angers. C’est Jean-Michel Aulas qui va encore grincé des dents. Après avoir vu Nasser Al-Khelaïfi lui être préféré comme président de Ligue 1 « préféré », il voit encore 2 records de son « grand Lyon » être rayés des tablettes par ce PSG  subsoniques.

Après 19 journées, le Paris Saint-Germain survole ce championnat 2015-2016 avec 51 points sur 57 possibles pour 16 victoires et trois matchs nuls. Il possède une cadence qui pourrait lui permettre de battre de multiples records en L1 à la fin de la saison et de devenir la meilleure équipe qu’ait connue notre pays du moins dans son championnat domestique. La difficulté sera bien sûr de tenir le cap lors de la phase retour en championnat lorsque le PSG sera focaliser sur son objectif prioritaire, la Ligue des Champions. Pour rappel, en 2006-2007, l’OL n’avait engrangé que 31 points de la 20e à la 38e journée. Si Paris conserve son rythme de la 1ère partie de saison, détaillons tous les records qu’il peut accrocher à son tableau de chasse par ordre d’importance :

1 – Nombre de défaite sur une saison
Détenu par le Nantes de 1994-1995, ce record qui va de pair avec celui de l’invincibilité est l’un des défis que les joueurs du PSG sont motivés à battre cette saison : «On peut faire un grand championnat et entrer dans l’histoire. Je pense qu’on peut faire quelque chose d’exceptionnel, être champion sans perdre un match. C’est difficile mais c’est l’objectif» avait d’ailleurs déclaré en premier, Lucas à la presse après la victoire contre Toulouse.
Tendance : 0 match sans défaites

32 – Invincibilité sur une saison
Ce record est aussi détenu par Nantes lors de la saison 1994-1995. Il n’avait concédé qu’une seule défaite, à Strasbourg, lors de la 33e journée. La route est encore longue et semée d’embûches, même pour ce Paris Saint-Germain, pour arriver en avril à Guingamp sans avoir trébuché.
Tendance : 19 matchs sans défaites

89 – Plus grand nombre de points sur une saison
Détenu par le Paris Saint-Germain de 2013-2014, il devrait être amélioré cette saison avec peut être la barre mythique des 100 points atteinte.
Ce record est déjà la propriété du PSG lors de la saison 2013/2014, qui avait décroché le titre avec 89 points. Avec déjà 51 points au compteur à mi-saison, le PSG version 2015-2016 est largement en avance sur ses temps de passage. S’il conserve se rythme, la barre mythique des 100 points serait dépassée au soir de la 38e journée.
Tendance au bout de 38 journées : 102 points

27 – Nombre de victoires sur une saison
Là encore, la référence, c’est le PSG d’il y a deux ans. En, 2013-2014, Paris avait fait tomber ce record vieux de plus de 30 ans. Après avoir résisté longtemps, il pourrait cette fois ne pas tenir plus de 2 ans. Avec déjà 16 victoires à son actif, il leur faudra gagner 12 de leurs 19 derniers matches pour faire mieux qu’en 2014.
Tendance au bout de 38 journées : 32 victoires

118 – Plus grand nombre de buts marqués sur une saison
Ce très beau record détenu par le RC Paris lors de la saison 1959-1960 sera très difficile à battre. Le PSG possède déjà 11 buts de retard sur ce record. Pour dépasser le nombre de buts marqués par le RC Paris, le Paris Saint-Germain devra marquer plus de 3,73 buts par match lors de leurs 19 dernières rencontres. Cela semble improbable mais qui sait pour la dernière saison du Z à Paris, cela donnerait dans tous les cas du beau spectacle à chaque matchs. Mais marquer 96 buts dans une saison serait déjà un exploit ! Il faut savoir que parmi les 10 attaques les plus prolifiques de l’histoire du championnat, toutes sont antérieures à 1972. Plus personne n’a atteint la barre des 90 buts en une saison depuis l’OM il y a 45 ans. Avec 96 buts, Paris s’installerait à la 4e place du classement des meilleures attaques.
Tendance au bout de 38 journées : 96 buts marqués

21 – Plus petit nombre de buts encaissés sur une saison
Détenu par les marseillais lors de la saison 1991-1992, Le Paris Saint-Germain pourrait l’améliorer si O Monstro garde sa forme de début de saison et tire toute la défense avec lui vers l’excellence. Actuellement le PSG possède, à mi-saison, 4 buts encaissés d’avance sur Marseille.
Tendance au bout de 38 journées : 18 buts encaissés

63 – Meilleure différence de buts sur une saison
Le Grand Stade de Reims lors de la saison 1959-1960 avait fait une très belle saison cette année-là, mais le PSG 2015/2016 en fait une exceptionnelle et pourrait bien faire exploser ce vieux record de plus de 50 ans.
Tendance au bout de 38 journées : + 78

17 – Plus grande différence de point avec le second
Ce record est détenu par Lyon lors de la saison 2006/2007 qui n’avait à l’époque pas plus de concurrence que le PSG cette année. A mi-parcours, les parisiens disposent déjà d’une avance minimum de 17 points peut être 19 sur son dauphin, c’est colossal. Les 17 points qui séparaient l’Olympique Lyonnais (81 points) de l’Olympique de Marseille (64) en 2006 risque de sauter très rapidement, vu la force de frappe de l’effectif actuel du PSG et la faiblesse globale de l’opposition.
Tendance au bout de 38 journées : 34 à 38 points d’écart

33 – Champion de France le plus précoce
Lors de la saison 2006-2007, les Gones, alors entraînés par Gérard Houiller, n’ont rien laissé au hasard, soulevant le trophée à cinq journées de la fin de l’exercice devant Toulouse qui affichait alors un retard de 17 points, mais ce PSG semble vouloir encore faire mieux alors la question qui se pose, n’est plus qui sera champion cette année mais quand ? La tendance voudrait que cela soit début mars contre Montpellier…
Tendance : Champion au bout de 29 journées.

11 – Plus grand nombre victoires consécutives sur une saison
Laurent blanc battra-t-il son record qu’il détient avec le Bordeaux 89/90 ? Ce Record le PSG l’a loupé à Angers et est reparti sur une nouvelle série de 3 victoire de rang.
Tendance: 3 victoires consécutives

12 – Plus grand nombre victoires à l’extérieur sur une saison
4 équipes se partagent ce record dont la dernière est l’AS Monaco 2014/2015. Le PSG a déjà fait les trois-quarts du chemin avec 9 victoires à l’extérieur lors de ses 19 premières journées. Un record largement à la portée de l’équipe cette saison avec par exemple des déplacements à venir à Troyes, Ajaccio, Toulouse, Marseille :), …
Tendance au bout de 38 journées : 15 victoires

23 – Clean Sheets
L’équipe de Laurent blanc va-t-elle dépasser celle du maître tacticien Carlo de la saison 2012/2013 ? Il faudra que toute l’équipe reste concentrée toute la saison pour pouvoir battre ce record où ils sont en retard leur devancière avec 11 matchs sans prendre de but en 19 rencontres.
Tendance au bout de 38 journées : 22 victoires sans but encaissé

50 – Plus grand nombre de points acquis à domicile sur une saison
Lors de leur titre en 2011/2012, les Montpelliérains avaient réussi un parcours quasi sans faute à domicile. Zlatan et ses coéquipiers pourront-ils le battre ? En tous les cas ils en sont sur les bases.
A noter que ce record n’est que pour les saisons post 1994 et la victoire à 3 points sinon l’AS Saint-Etienne de la saison 74/75 le détiendrait avec une saison parfaite à domicile de 19 victoires sur 19.
Tendance au bout de 38 journées : 52 points

Si le PSG 2015/2016 s’approprie tous ses records, il réaliserait une saison historique qui le ferait rentrer au Panthéon des plus grandes équipes françaises ou de la plus grande équipe française de tous les temps. Croisons les doigts !!!

Laisser un commentaire