V.Duluc : « Ce quart de finale est une ligne de démarcation »

285
Vincent Duluc
Vincent Duluc

Pour le quotidien sportif L’Equipe, le journaliste Vincent Duluc s’est livré sur le quart de finale opposant le PSG à Manchester City.

« Dans une saison parisienne, les trains arrivent à l’heure, ce qui est aussi admirable que banal, mais qui suscite une émotion superficielle ou furtive. Le PSG a rendez-vous avec l’épreuve qui justifie sa quête, avec sa trace dans l’histoire, ainsi qu’avec un pays de foot qui est majoritairement provincial. (…) La trace dont il s’agit, dans les sept jours à venir, est celle de la génération Ibrahimovic. (…) Ce quart de finale est une ligne de démarcation entre le beau monde et le grand monde. Il y a un an, Paris avait remporté trois trophées nationaux avant son élimination à ce stade de la compétition face à Barcelone. Un an plus tard, le même bilan ne suffirait pas à masquer le sentiment d’un recul dans l’hypothèse d’une élimination par City. (…) Le rendez-vous, enfin, aura un impact sur le territoire sentimental du PSG, dans ce pays où le club de la capitale est naturellement clivant. Jusque-là, les lignes ont peu bougé. Mais le parfum de la grande aventure, en ce printemps où tout semble ouvert, pourrait confirmer qu’il y a encore des cœurs à prendre. »

Laisser un commentaire