Erika : « Contre Lyon, certaines filles étaient déjà perdantes d’avance »

599

Erika, la joueuse de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, revient sur les grosses défaites (5-0 en championnat et 7-0 en Champions League) face à l’Olympique Lyonnais de la saison dernière.

« Il me reste encore une année de contrat au PSG mais je peux résilier quand je le souhaite. Je peux partir à tout moment parce que nous avons mis des conditions. L’entraîneur a aussi déjà un accord pour quitter le club. S’il était resté, je ne sais pas ce que les filles auraient fait. La commission a donc décidé de s’en séparer parce que ça faisait quatre ans qu’il était déjà là-bas. Certaines filles ne voulaient pas rester. Nous avons constaté que sur les 7-0 et le 5-0 contre Lyon, certaines filles étaient déjà perdantes d’avance. Nous étions en colère à ce sujet. Beaucoup ont laissé tomber parce qu’elles voulaient renverser le technicien et sa tactique d’une manière assez laide », a t-elle déclaré à GloboEsporte.

Laisser un commentaire