Le PSG condamné par la justice pour des annulations de billets sans motif légitime

571

Il aura fallu 2 ans et demi à ces supporters Parisiens pour que la justice leur donne raison et condamne le PSG a versé près de 30 000 euros à 15 d’entre eux ayant porté plainte.

Les faits s’étaient déroulés en 2014. Cela avait commencé par l’annulation d’une quarantaine de places pour Monaco/PSG en février. Le jour du match, entre 60 et 100 supporters se sont vus refoulés à l’entrée du stade Louis II, pourtant munis de billet, et sans justification.

Quelques jours après, le PSG recommence et annule sans motif une centaine de places pour le 8e de finale aller de Ligue des Champions du club parisien à Leverkusen.

15 de ces supporters décident de porter plainte et leurs avocats saisissent la CNIL et les tribunaux.

Après plusieurs renvois, l’audience s’est déroulée le 17 mars et avait été mise en délibéré.

Le tribunal a jugé ce mardi, que le PSG n’avait aucun motif légitime pour empêcher ces supporters de se déplacer, puisque les plaignants ne sont ni IAS (interdiction administrative de stade) ni IDS (interdiction de stade) et ont donc vu le contrat rompu de manière abusive, sans aucune justification pouvant allant dans le sens du club.

Le PSG devra donc leur verser le remboursement de leur frais de déplacement, 1500€ au titre des frais de défense et 300 euros de dommages et intérets chacun.

A l’heure actuelle, il existe encore des annulations de places ou de non validation de celles ci après l’achat de billet sur le site du club. Les dernières en date ont été massives pour Monaco PSG le 28 aout 2016, d’autres ont été signalées également pour le prochain match à Caen , ce qui laisse présager encore quelques aléas conflictuels entre le Paris Saint Germain et ses supporters.

Laisser un commentaire