Hinschberger : « C’est rageant de perdre dans ces conditions-là »

0
2267

L’entraîneur et deux joueurs du FC Metz se sont arrêtés en zone mixte pour évoquer la défaite de ce mercredi face au Paris Saint-Germain (2-0). Ils regrettent notamment les deux buts sur corner, qu’ils auraient pu éviter.

Philippe Hinschberger : « C’est le match qu’on attendait, on savait que ce serait difficile dans la maîtrise de balle, avec une équipe de Paris qui joue très très juste. Sur la deuxième mi-temps, on a montré le bout de notre nez, on aurait pu faire mieux car on a peu sollicité leur gardien mais on a eu quelques situations. Le Paris SG a eu entre 15 et 20 corners et des occasions énormes, mais c’est le lot de toutes les équipes qui viennent au Parc. Oberhauser a fait quelques sauvetages in extremis qui nous ont laissés dans le match mais c’est sûr que c’est désagréable de perdre sur deux corners alors qu’on les a préparés, qu’on sait quasiment où va tomber le ballon, même s’ils sont bien frappés. C’est forcément rageant de perdre dans ces conditions-là. »

David Oberhauser : « On savait qu’on allait venir pour souffrir et c’est ce qui s’est passé. Mais on prend les deux buts sur coups de pied arrêtés, ce qui nous laisse quelques regrets. Il faut encore qu’on travaille sur ces détails. Personnellement, je suis content de mon match, mais c’est bien sûr la déception collective qui prime. On a quand même montré des choses intéressantes sur le plan de la solidarité. Il faut qu’on s’appuie là-dessus pour la suite. »

Franck Signorino : « On a évolué en 4-4-2 et on a essayé de ne pas se poser en victimes, en mettant deux attaquants pour essayer de prendre la profondeur au maximum. On ne leur a pas posé énormément de problèmes dans le jeu, excepté en milieu de seconde période où ils ont relâché un peu l’étreinte. On a montré pas mal de solidarité, et à l’arrivée on prend les deux buts sur des phases arrêtées, ce qui nous laisse quelques regrets. Mais on a été présents au niveau de l’état d’esprit, de la solidarité. »

Laisser un commentaire