P.Ménès : « Emery a donc donné une fessée à Luis Enrique »

1810

La prestation parisienne face au Barça a convaincu Pierre Ménès de la qualité de l’entraîneur du PSG Unai Emery.

« J’imagine certains se dire «il est pas gonflé le Pierrot, il y a deux semaines il massacrait Emery et là il lui fait une statue.» C’est pas fauxCe que j’ai adoré lors de ce match contre Barcelone, c’est cette faculté qu’a eu le PSG à changer sa tactique. Sous Laurent Blanc, le PSG s’imposait par son style ou échouait avec ses idées. Là, le Paris version Emery a proposé aux Catalans, une opposition à laquelle ils ne s’attendaient pas. Pas de bagarre pour la possession. Paris s’est concentré sur le pressing, sur sa capacité à récupérer le ballon dans le camp barcelonais. Le Barça a été étouffé. Les esprits chagrins feront remarquer qu’on a rarement vu cette équipe évoluer à un niveau aussi faible. Mais je suis convaincu que la prestation parisienne y est pour beaucoup. On pourrait presque dire que Paris a joué «à la monégasque», se concentrant sur la récupération de la balle et sur sa capacité à exploser vers l’avant avec une vitesse d’exécution qu’on a très rarement vu au PSG. Sur le plan tactique, Emery a donc donné une fessée à Luis Enrique. Mais Emery a aussi fait les bons choix. Et puis on n’oubliera surtout pas de souligner les prestations des jeunes issus du centre. Passe encore pour Adrien Rabiot, dont tout le monde connaît les immenses qualités. Mais le voir à ce niveau en dit long sur ses immenses capacités. Et que dire de la prestation de Presnel Kimpembe ? Il a été monstrueux. Bref, la soirée a été mémorable pour le PSG. Maintenant, il ne s’agit que d’un 8e de finale et la route est encore longue. Mais Paris a envoyé un message puissant contre le Barça. Et croyez-moi, toute l’Europe l’a entendu. Désormais je peux le dire, je fais confiance à l’entraîneur pour mener cette mission à bien. On va me dire que je retourne ma veste. Je répondrai que c’est Emery qui m’a pris sur ses genoux et me l’a retournée lui-même. »

Source : DirectMatin

Laisser un commentaire