Par’All à l’adversaire OM-PSG

1036
La célèbre rubrique qui part à la rencontre de supporters des adversaires du Paris Saint-Germain est de retour ! A la veille du Clasico, Meyer du site Footmarseille.com nous a accordé une interview afin de nous donner son avis sur l’Olympique de Marseille version Mc Court.
Comment juges-tu la genèse du OM Champion project ?
« On part de très loin. Les années Labrune, et même plus globalement Louis-Dreyfus, ont été dévastatrices. Le projet en est à ses balbutiements. Qualitativement et quantitativement, l’effectif n’est pas encore au point. Mais le club se professionnalise et a épuré ses dettes. Le discours prononcé, l’ambiance générale et les actes déjà réalisés permettent de voir l’avenir avec optimisme, ce n’est pas rien. »

Marseille a été actif sur le mercato d’hiver. Es-tu satisfait des recrues ?

« Je pense qu’il nous aurait aussi fallu renforcer d’autres postes, mais le mercato hivernal est particulièrement compliqué. Plutôt que de juger des individualités, j’ai envie de faire confiance aux dirigeants et de laisser quelques mois pour que les recrues soient intégrées et que le collectif se rode. Le retour de Dimitri Payet est une grosse satisfaction car il n’aurait jamais dû partir. Au contraire de ce qu’avait dit Vincent Labrune, il ne souhaitait pas partir et je pense que son départ a été l’un des facteurs de celui de Marcelo Bielsa. Je crois aussi que l’objectif de ce mois de janvier était d’apporter de l’expérience et de tirer le groupe vers le haut. Dans le vestiaire, on manquait de leaders et de caractère, Patrice Evra fait du bien. »

Es-tu satisfait du nouveau staff ? Zubi, Rudi Garcia, Eyraud ?

« Je les pense complémentaires, intègres et intelligents. Ils travaillent en équipe et leur venue s’apparente à une bouffée d’oxygène. Quand tu écoutes le compte rendu d’Andoni Zubizarreta sur l’organisation interne, cela donne l’impression qu’il débarque dans un club qui était en D2. On pourrait rentrer dans les détails mais cela prendrait du temps. Le retard pris à tous les niveaux par l’OM, durant les vingt années Louis-Dreyfus, est colossal. Je pense vraiment qu’ils ont le profil idoine pour restructurer le club et lui rendre des ambitions. »

Quelle recrue idéale et à quel poste pour lancer l’OM champion project en été ?

« Il y a deux chantiers prioritaires, la défense et l’attaque. L’expérience montre qu’il n’est pas évident de retoucher complètement une charnière, voire de modifier toute une défense. Mais même si cela doit prendre du temps, on est obligé d’en passer par là. Sakai a des limites, Rolando et Fanni sont dépassés et Evra doit alterner avec un jeune afin de pouvoir transmettre le flambeau. Difficile de donner des noms mais je ne serai pas contre le retour de Mandanda ou le recrutement de Théo Hernandez. Évidemment, la venue d’un Godin me ferait rêver mais je vois mal l’Atletico le laisser partir. »

Si Marseille devrait recruter un Parisien, ça serait qui ?

« Même si certains joueurs passés par Paris ont laissé des bons souvenirs à Marseille (on pense évidemment à Cana ou Heinze), j’aimerais qu’on évite. Vous avez une équipe qui s’est en grande partie construite sur la durée et qui s’est imprégnée de l’identité de votre club. J’ose espérer que les dirigeants auront suffisamment d’imagination pour faire leur recrutement ailleurs qu’au PSG. J’aimerais qu’ils apportent une touche latine, de la grinta, comme avait su le faire Leonardo chez vous. »

Un petit mot sur la performance du PSG contre le FC Barcelone ? Petit Barça ou grand PSG ?

« Je pense que le Barça était égal à lui-même, ni plus ni moins. À cela près que Luis Enrique peine à faire évoluer la tactique catalane, alors qu’Unai Emery semblait vraiment savoir quoi faire pour annihiler le jeu barcelonais. Votre situation, avec le départ d’Ibrahimovic, me rappelle celle de l’OM en 1993, après les départs de Papin. Son transfert peut se révéler être un mal pour un bien et favoriser l’épanouissement d’autres joueurs. Je pense néanmoins que ce coup d’éclat arrive un peu tôt dans la compétition et dans la saison. »
L’arrivée des recrues à l’OM pourrait-elle changer la domination parisienne lors des derniers Clasico ?
« Le public aidera, mais je pense qu’il est trop tôt pour espérer rivaliser. Dans la façon d’aborder la rencontre, on sent que certains manquent d’expérience. Les Parisiens parlent peu, alors que chez nous, il y a eu pas mal d’interviews données à droite et à gauche, avec des ambitions affichées pour la rencontre. Or cette envie de bien faire, il ne faut pas l’évacuer avant dans les journaux, ou après, mais bien sur le terrain. Je mise sur Evra pour faire comprendre ça aux jeunes et aux nouveaux. C’est une opposition qui nécessite une concentration importante. Le talent aide mais ne suffit pas. C’est l’équipe qui en veut le plus qui l’emporte. Ces dernières saisons, les compétiteurs que sont Motta ou Ibrahimovic, n’avaient pas leur équivalent à Marseille. »

De quel joueur avez-vous plus « peur » lors de ce Clasico ?

« Les statistiques d’Edinson Cavani sont impressionnantes. Compte tenu du niveau de notre charnière, je ne suis pas très rassuré à l’idée de l’affronter. Je ne sais pas non plus si notre entrejeu va tenir le coup face à votre armada. Maintenant, ce que je crains le plus ce sont les détonateurs que vous avez devant. Les accélérations de certains éléments comme Lucas ou Draxler peuvent nous faire mal. »
À quelle place finira l’OM cette saison ? 
« J’aimerais qu’on accroche la Ligue Europa. Je dirais cinquième, en espérant qu’une place pour l’Europe soit redistribuée d’une coupe vers le championnat. Les dirigeants ont, d’après-moi, raison de ne pas fixer d’objectif. Cela enlève de la pression au staff et aux joueurs. Si on va plus loin, en imaginant qu’on fasse enfin une belle série de victoires, j’aimerais qu’on termine quatrième pour écœurer Aulas, qui ne s’arrange pas avec l’âge. »

Un pronostic pour dimanche ?

« Une victoire sur le plus petit des scores, 1-0, grâce à un but de Dimitri Payet et avec un carton rouge pour vous. J’espère surtout qu’on aura un arbitrage correct. »
Vous pourrez également retrouver les réponses de Jo de AllPaname sur le site Foot Marseille.

Laisser un commentaire