Emery : « Ma tête est tournée à 100% vers le PSG »

0
709

Ce vendredi, à la veille de la réception de Montpellier, Unai Emery est passé en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes.

L’état de forme du groupe
« Pour Kurzawa ce sera difficile. On verra pour le reste avec l’entraînement de l’après-midi. Rabiot va faire des tests suite à un coup. On va attendre. Un PSG irrégulier ? C’est une chose que l’on a besoin d’améliorer. On a un défi : maintenir cette régularité pendant 90 minutes. On en a beaucoup parlé. Après, l’adversaire joue aussi, et être régulier pendant tout un match est difficile. C’est notre défi, en championnat comme en Coupe de France. J’ai confiance en l’équipe, les joueurs. Il faut maintenir cette exigence, cette motivation, cette constance dans le travail jusqu’à la fin de saison. »

Le Montpellier de Jean-Louis Gasset
« J’ai connu Jean-Louis avant le match aller à Montpellier. Il nous a rendu visite à notre hôtel. J’ai parlé avec lui cinq, dix minutes. Cela m’a suffi pour constater qu’il aimait le football. C’est un ancien joueur, un entraîneur qui nous connaît bien. Son équipe s’est beaucoup améliorée dans le jeu, la possession du ballon, offensivement et défensivement. Ses équipes ont de la personnalité. On a beaucoup de respect pour Montpellier, son entraîneur, ses joueurs. On connaît bien Jonathan Ikone aussi, qu’on a prêté là-bas. C’est bien pour lui car il y joue. Il y a également Stéphane Sessegnon qui revient. C’est un bon match pour nous, pour le championnat. Il y a de bons joueurs dans les deux équipes. On veut bien jouer devant nos supporters, faire un match complet et gagner. »

Son avenir
« Je ne pense pas au mercato. La saison prochaine, je serai encore sous contrat avec le Paris Saint-Germain. Le Président m’a montré beaucoup de confiance, dans les bons moments comme dans les difficiles. Je veux la lui rendre. J’ai beaucoup parlé avec le Président et avec le club. On continue à travailler. Je n’ai pas signé ailleurs. Ma tête est tournée a 100% vers le Paris Saint-Germain, vers le championnat et la demi-finale de Coupe de France contre Monaco. »

Les performances des clubs français
« Tout d’abord, je tiens à adresser mes félicitations aux clubs français. C’est bon pour la qualité du championnat, et pour le football français. Je suis content d’être ici pour avoir l’opportunité de jouer contre des équipes comme Monaco et Nice, qui concurrencent le Paris Saint-Germain cette année, ou Lyon. »

La demi-finale de l’équipe Féminine
« Le Paris Saint-Germain possède une très bonne équipe féminine. Je la suis. Nous voulons qu’elle continue son chemin, qu’elle se qualifie pour la finale et qu’elle gagne la Champions League. »

Laisser un commentaire