Lair : « Il ne faut rien lâcher »

600

Découvrez les réactions de l’équipe Féminine du Paris Saint-Germain, après la défaite en finale de l’UEFA Women’s Champions League face à Lyon (0-0 ; 7-6 tab).

Patrice Lair : « Il y avait la place comme la dernière fois. On aurait pu faire la différence pendant le match. Tactiquement on a fait ce qu’on voulait faire, on a gêné Lyon. Après tout s’est joué aux tirs au but. C’est comme ça, on va rien lâcher, on va continuer à travailler avec ce groupe, le renforcer, revenir plus fort, d’abord sur la scène nationale, et retrouver la Champions League, voire plus, et être capable de la gagner. Le public a apprécié notre match, il faut continuer à avancer, structurer. Il ne faut rien lâcher. »

Sabrina Delannoy : « J’aurais vraiment aimé ramener ce trophée à Paris, c’était mon voeu le plus cher. Malheureusement, ça a encore basculé de l’autre côté. Mais encore une fois, je suis fière d’avoir joué pour cette équipe. Si c’était à refaire, je referais la même chose. Je suis fière de cette équipe, je suis déçue de ne pas avoir soulever le trophée ce soir, mais je ne suis pas triste, parce que je suis fière de mon équipe. »

Vero Boquete : « C’est toujours dur de perdre une finale, et quand on donne tout et que ça ne se joue à rien, c’est encore plus dur. Nous pouvons toutes être fières de ce que nous avons proposé. Ce sont deux belles équipes qui se sont affrontées et je pense que le football féminin en ressort grandi. »

 

Laisser un commentaire