Lair : « Les ambitions ont déjà pris un petit coup de moins bien »

1484

Après le match nul face à Soyaux (1-1), Patrice Lair s’est évidemment montré très mécontent envers ses joueuses et les dirigeants.

« Je joue le maintien après un match comme ça. C’est décevant. Ça va me permettre de remettre certaines filles en place. Certaines se croient déjà arrivées alors qu’elles ont les pieds au peu… je ne vais pas dire nickelés (sic), c’est méchant. On va dire qu’elles ont des palmes. Les occasions qu’on a loupées, c’est grave. Quand on perd quatre ou cinq face-à-face avec la gardienne, on est corrigé derrière. Ce n’est pas normal. On doit se mettre à l’abri, on doit gagner 4-0 ce match.

Quand on est des joueuses de haut niveau, on ne doit pas manquer des choses comme ça. Quand on a l’ambition d’être des joueuses internationales… Je commence à comprendre pourquoi on n’a pas été bien loin dans certaines compétitions. Le football c’est l’efficacité. Il faut se remettre en question, je me mets dans le lot. Je leurs mets peut-être trop de pression.

J’ai insisté sur deux renforts mais je n’aurais ni Amandine Henry, ni une nouvelle attaquante. On n’a pas les moyens de les prendre. Aujourd’hui ça me ferait du bien d’avoir quelqu’un de réaliste devant. Mais les ambitions ont déjà pris un petit coup de moins bien. Ça fait mal », a lâché l’entraîneur, dont les propos ont été notamment relayés par Yvelines Première.

Laisser un commentaire