Lizarazu : « On est dans un extrême des deux côtés »

2048

Pour le Figaro, Bixente Lizarazu a commenté l’emballement médiatique autour de Kylian Mbappé 

« Il n’y a rien qui me choque dans ce que fait Didier sur la gestion de cette jeunesse. L’effervescence autour de Mbappé est presque anormale, inhumaine. Il est précoce, mais il faut être précautionneux. Parfois les mecs peuvent se perdre, on l’a vu avec Martial et Coman, mais c’est normal. Même Griezmann, la digestion de son nouveau statut a été difficile. Quand tu as fait du foot, tu sais que ça peut être les montagnes russes. […] J’adore Mbappé, ce qu’il fait est fabuleux mais ce n’est pas lui faire injure de dire que ce n’est pas encore Messi ni Ronaldo. Pour arriver à ça, il y a encore beaucoup de chemin. Il est dans un début de carrière de ce type de gars mais y arrivera-t-il ? On ne sait pas. Et c’est pour ça que l’accompagnement avec délicatesse est primordial, le protéger de la violence de notre système qui te crée une star en dix secondes et te la détruit en cinq… Quand Mbappé a enchaîné deux matches moyens, j’ai entendu dire : «Il a chopé le cigare».Voilà ou on se trouve. Un jeune n’est pas à l’abri de ça, mais on est dans un extrême des deux côtés. »

Laisser un commentaire