C’est maintenant ou jamais Unai !

1698

Après l’euphorie d’un début de saison parfait, le PSG passe une petite période creuse. D’abord la défaite face à Strasbourg, puis la même conclusion face au Bayern Munich en Ligue des Champions. Heureusement, l’honneur est finalement sauvé face à Lille samedi dernier (3-1). Mais Unai Emery devra construire une équipe plus solide pour être sûr de conserver sa place d’entraineur. 

Le tirage au sort est tombé : le PSG affrontera le Real Madrid, tenant du titre, en 8ème de finale de Ligue des Champions. Un adversaire qui affaisse notre enthousiasme et nous fait vite redescendre sur terre. Pour battre l’équipe du grand Zidane, Paris ne pourra pas se contenter d’exécuter une prestation moyenne, et encore moins irrégulière. C’est là que notre cher Unai entre en jeu. 

Les prestations individuelles ne sont pas le point faible important. Ce qui a plusieurs fois manqué ? La force mentale. Depuis un certain événement arrivé l’année dernière dont on ne citera pas le nom, le PSG a tendance à mal gérer sa pression. Schéma similaire cette année : le fameux match retour à l’Allianz Arena ne s’est pas conclu sur une bonne note côté parisien. Le club montre des défaillances lorsque le match est à l’extérieur, ce qui a de quoi nous inquiéter pour le match aller, au Bernabéu, le 14 février prochain. 

Maîtriser la pression, ce sera l’objectif majeur d’Unai Emery pour faire briller l’ensemble de l’équipe et se préparer pour les prochains chocs. Aujourd’hui, sa situation d’entraîneur est instable et son avenir incertain. Une élimination en 8ème de finale pourrait précipiter Emery vers la porte de sortie. Faire mieux que son prédécesseur en amenant Paris au-delà des quarts tant répétés, doit plus que jamais devenir une réalité. 

Laisser un commentaire