Roustan : « Si tu gagnes à Madrid ça change tout »

1560

Didier Roustan s’est exprimé sur les paradoxes qui laissent un sentiment d’inachevé du PSG d’Emery.

« La réussite n’est pas totale, c’est passé à ça avec un arbitrage incroyable et à une seconde près à Barcelone… Avant tu tombais en 8e de finale sur Chelsea ou Valence… A Madrid, ce qui m’intéresse c’est le match aller. Le retour n’en est que la conséquence, il est obligé d’aligner Silva et Motta après la défaite pour tenir son vestiaire jusqu’à la fin de saison. Parce qu’il y a des clans et des ego. Si tu gagnes à Madrid avec un bon arbitrage, ou en étant efficace, ça change tout. Ce résultat te donne tort. Comme la presse et l’aficionado n’analysent pas le match ou qu’à partir du résultat, ça te met dans une mauvaise position. Rendez-vous compte, ce même PSG, premier de son groupe, a Neymar qui se blesse. Si c’est Ronaldo qui se blesse, ce n’est pas la même chanson. Emery n’a quand même pas de pot. Il faut tout analyser. Il arrive après une équipe bâtie autour d’Ibrahimovic. Il y a un laps de temps pour passer à autre chose… Pour moi, le bilan est globalement positif. Et quand il n’est pas champion la saison dernière, c’est que Monaco a 95 points… voilà. »

Laisser un commentaire