Avec des « Si », on mettrait Paris sur le toit de l’Europe

1576

Chaque saison passe et se ressemble. Le PSG empile les titres nationaux et pêche en compétition européenne… C’est ce que vous pensez, non ?

Pourquoi n’arrivons nous plus à apprécier de gagner le championnat de France et ses coupes? Surtout que Paris explose les compteurs chaque saison: plus grand nombre de saisons consécutives en L1 (45 pour 2018-2019), plus grand nombre de victoire en une saison (30 – Les rouges et bleus sont à 28 cette saison), plus grand nombre de buts sur une saison (118 – L’équipe parisienne en compte 103 actuellement), meilleur moyenne de buts par match (3,12 actuellement), etc.

N’en déplaise à Jean Michel Aulas, le PSG tire le championnat vers le haut. le deuxième voir le troisième finissent dernièrement avec un total de points qui leur aurait permis de gagner le championnat il y a 10 ans. C’est la preuve que le niveau augmente. Ces mêmes clubs font meilleure figure sur la scène européenne d’ailleurs. Le coefficient européen de la France les remercie.

Parlons en de l’Europe. Les dirigeants qataris ont promis de décrocher le Graal et ce n’est pas faute d’avoir mis les moyens financiers pour le faire. Mais que faut-il pour remporter une coupe d’Europe ? Du niveau certes, mais surtout de la détermination et de la chance. Paris a-t-il déjà eu les deux sur un match ou un tirage ? Non. Jamais de tirage favorable dans les confrontations à élimination directe, ou un défaut d’expérience flagrant face aux vainqueurs réguliers (Barça, Bayern, Real et cie). Quand on voit le parcours de l’OM en Ligue Europa cette saison, ils sont la preuve vivante que la chance est un facteur incontournable, et ça ne s’achète pas (sauf en 1993).

Oui, Paris a une équipe de niveau européen. Oui, cette équipe a le niveau pour la remporter. Mais avec des facteurs aussi aléatoires que la détermination sur un match ou un tirage favorable, l’erreur de la direction du club a été de rêver trop vite. Le club est stable dans ses résultats nationaux, ce qui est une bonne base. Reste à trouver une stabilité dans son administration…

 

 

Laisser un commentaire