Aulas : « La seule anomalie, c’est quand même le PSG »

3571

Le président Lyonnais Jean-Michel Aulas s’est exprimé sur la nouvelle réforme de la Ligue des Champions et profite pour en glisser une sur le PSG.

“Sur les principes, plein de choses me vont bien : obtenir plus de ressources, élargir la pyramide à 128 participants avec une troisième Coupe d’Europe, accéder à ces compétitions par le mérite à l’intérieur de ces compétitions, et plus uniquement par le biais national… On peut imaginer que huit clubs français soient concernés et que ça ne soit pas si défavorable que ça. Mais il reste des éléments à préciser. Quelles sont les modalités d’accessibilité dès la première édition ? Je suis sur la ligne de Noël Le Graët qui est de dire : proposons un cadre d’application qui soit plus favorable aux clubs français et permette de bénéficier des ressources incroyables de l’Europe. […] Lyon est une start-up, en matière de football. On a du mal à grandir, car la France ne nous donne pas les ressources télévisées qui nous permettraient de devenir les rivaux du top 10 européen. L’objectif de cette réforme est de permettre au ventre mou de l’Europe de franchir cet écart.” Une autre façon de voir la réforme proposée par l’ECA, association de clubs européens.

Les performances européennes de la Ligue 1 sont elles inquiétantes ?

“Si le football est si populaire, c’est qu’il est imprévisible. La seule anomalie, c’est quand même le PSG, car les moyens sont disproportionnés.”

Laisser un commentaire