Le président Nasser mis en examen pour corruption (Le Parisien)

1563

Le président parisien est accusé d’avoir voulu acheter les Mondiaux d’athlétisme 2017.

Nasser Al-khelaifi est accusé de corruption active. La justice le soupçonne d’avoir opéré un virement de 3,5 millions de dollars au président de la Fédération international d’athlétisme permettant ainsi à Doha d’obtenir les mondiaux d’athlétisme.

Son avocat Francis Szpiner le défend :

« Le nom de Nasser Al-Khelaïfi n’apparaît sur aucun document du dossier. Ces incriminations ne reposent sur aucun élément de preuve tangible. Il faut savoir que l’audition initiale de Nasser Al-Khelaïfi n’a eu pour origine qu’une confusion regrettable opérée par le magistrat instructeur qui a confondu Oryx QSI, une société purement privée dirigée par son frère, avec QSI un fonds souverain qatarien dont Nasser Al-Khelaïfi est président ! ».

« Nasser Al-Khelaïfi n’a jamais été opérationnellement impliqué dans la candidature de la ville de Doha pour les Championnats du monde d’athlétisme. Sur la période concernée, il n’est ni actionnaire, ni dirigeant d’ORYX et ne peut donc nullement être impliqué dans la relation commerciale entre ces deux sociétés exclusivement privées que sont Oryx et Pamodzi »

Laisser un commentaire