Affaire Neymar : la plaignante aurait menti ?

7400

Selon la chaîne Globo, des déclarations contradictoires auraient poussé les avocats à se séparer de la plaignante.

« Dans une lettre de rupture du contrat, ils indiquent que leur cliente a commencé par leur affirmer avoir eu une relation consentie avec Neymar, mais que ce dernier était par la suite devenu violent et l’avait agressée. Puis, dans sa plainte déposée devant la police brésilienne, la jeune femme « a décrit les faits survenus comme un ‘viol’, ce qui est une allégation totalement différente » rapporte sudouest

Laisser un commentaire