Banderoles des supporters parisiens: Des sanctions après PSG-OM ?

976
Natalie Boy de la Tour
Nathalie Boy de la Tour (presidente de la LFP)

Les rencontres PSG-OM ont toujours exacerbé la passion des supporters, se manifestant par des chambrages , des banderoles humoristiques et des débordements qui n’ont plus de place dans les stades. Cependant depuis que le football est devenu « bankable » politiquement ( RIP Président Chirac , précurseur dans ce domaine), les récupérations sont de plus en plus importantes. Ainsi, la ministre des sports Roxana Maracineanu, présente au stade ce dimanche,  a tenu à exposer son avis sur l’ambiance dans les tribunes du Parc des Princes:

« Je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que l’ambiance aurait été encore meilleure si les supporters des deux équipes avaient été présents dans les tribunes. Je n’ai pas pu ignorer les banderoles qu’on a vues, et notamment en deuxième mi-temps, alors que le PSG était bien en avance sur l’OM. Il y avait quand même des manifestations inutiles de mépris et d’humiliation, par rapport à l’équipe adverse. » La ministre ajoute:  « Il faut qu’on veille à ce que certaines personnes, les joueurs sur le terrain, l’équipe adverse, ne soient pas humiliés, blessés et diminués par les manifestations. »

En écho à ces propos, la présidente de la LFP  Nathalie Boy de la Tour, a ouvert la porte à d’éventuelles sanctions :

« Il y a des choses qui n’auraient pas dû avoir leur place dans le stade. Maintenant, la commission de discipline va se réunir et qui, comme elle le fait chaque semaine, va évaluer et prendre les sanctions qui lui semblent devoir correspondre.« 

Allons-nous vers une ambiance de plus en plus aseptisée ?

Laisser un commentaire