Didier Roustan : »Plus on avancera, plus ce sont des gens en haut qui arbitreront. »

1922

 

On ne finit plus de parler du penalty annulé par la VAR. Didier Roustan, journaliste à l’équipe revient sur cet événement dans l’ EDS. Il craint également que l’arbitrage soit de plus en plus parasité par les hommes chargés de soutenir l’arbitre grâce à la VAR:

« Le poids d’un club, le poids d’un maillot a toujours une grande importance dans ce genre de matches. Si la même situation arrive au Parc des Princes en faveur du Real Madrid, tu crois que les joueurs parisiens vont hurler comme ça et obtenir gain de cause ? Moi, je n’en suis pas sûr... Comment un arbitre, à 5 mètres de l’action, peut la juger, estimer qu’il n’y a pas faute, et dire “jouez, jouez !” et après quelqu’un là haut lui dit : “T’es sûr qu’il n’y a pas faute ?” et il revient là-dessus… ça veut dire une chose fondamentale. Plus on avancera, plus ce sont des gens en haut qui arbitreront. Déjà, tu vois que les arbitres de terrain n’arbitrent plus de la même manière. Pourquoi tu remontes en arrière l’action alors que l’arbitre avait dit de jouer ? Le VAR est là pour aider l’arbitre. Si tu reviens, c’est par rapport à ce poids, les joueurs de Madrid qui sont là, qui te harcèlent. »

Laisser un commentaire