Pierre Ménès : « L’UEFA trouve le moyen d’enfler régulièrement le PSG lors des gros matchs »

2634

Ce Real-PSG va faire parler de lui. En dépit d’une prestation parisienne très moyenne qui se solde sur un nul quasi-miraculeux, l’évènement marquant pourrait être l’utilisation de la VAR. Le consultant Canal + Pierre Ménès ne digère pas l’annulation du pénalty siflé sur Icardi déjugé par la VAR pour une faute de … Gueye 3 passes avant l’action. Il l’exprime dans son blog :

« La faute de Courtois sur Icardi qui a abouti à une parodie d’arbitrage ! Parce qu’il est évident, une nouvelle fois, que l’utilisation de la VAR est une farce. En fait, l’arbitre est revenu sur sa propre décision puisqu’au moment de l’action, quand Gueye fait sa poussette sur Marcelo, il fait signe de jouer en montrant que c’est une faute bénigne. Et puis, il est appelé par les mickeys dans le bus – qui ont visiblement plus d’autorité qu’en Ligue 1 – et annule le penalty et le carton rouge de Courtois. […]Mais c’est la réalité de la règle. Dans ces cas-là, on n’a qu’à remonter à la faute de Schumacher sur Battiston pour lui mettre un rouge. Cela n’a pas de sens et prouve juste un truc : même avec la VAR, l’UEFA trouve le moyen d’enfler régulièrement le PSG lors des gros matchs. Et elle a même fait coup double sur cette action en avantageant aussi le Real. « 

Laisser un commentaire