ChristopheDugarry : « À vitesse réelle, pour lui c’est une micro-faute. »

1244

Plus de 24H après la rencontre en le PSG et le Real Madrid qui s’est soldée par un match nul (2-2), le pénalty déjugé à la suite de l’utilisation de la VAR est au centre de discussion. Christophe Dugarry donne son avis sur les ondes de RMC:

« Ce n’est pas une faute de la VAR, déjà. L’arbitre voit la faute à vitesse réelle et estime que c’est une micro-faute. (…) L’arbitre va voir l’écran et il se déjuge. Ce qui me gêne, c’est qu’au ralenti, cette faute est forcément amplifiée. Quand il voit sur l’écran cette faute, au ralenti, c’est une grosse fauteÀ vitesse réelle, pour lui c’est une micro-faute. Il a le droit de se déjuger mais je trouve qu’il se déjuge sur une image qui prouve qu’il y a forcément faute. Alors qu’au départ, il doit se faire confiance et ne pas aller se déjuger sur un ralenti. Il doit laisser jouer, le ralenti ne doit pas le perturber autant. L’arbitre s’est déjugé alors qu’il n’aurait pas dû. »

Laisser un commentaire