Franck leboeuf : « L’arbitre a le droit de se déjuger »

852

Plus de 24H après la rencontre en le PSG et le Real Madrid qui s’est soldée par un match nul (2-2), le pénalty déjugé à la suite de l’utilisation de la VAR est au centre de toute les conversations. Dans sa réaction sur RMC, Franck LeBoeuf  va à l’encontre des avis majoritairement donnés en considérant que l’arbitre pouvait se déjuger:

« Il y a faute, ou il n’y a pas faute. Le fait est qu‘Idrissa Gueye pousse Marcelo, peu importe si l’autre en rajoute. Dans ce cas précis, il le pousse pour se faire de la place. Donc, il y a faute; Ce n’est pas un coup d’épaule où on pourrait se dire : là c’est tendancieux… Non, là c’est : je pose les deux mains, et je pousse Marcelo. L’arbitre a le droit de se déjuger »

1 COMMENTAIRE

  1. Y en a marre. Que l’arbitre remonte à une faute 30 secondes avant, d’accord, je prends. Mais pourquoi c’est toujours à l’avantage des clubs espagnols ? Un certain Real PSG gagné 3 0 par le Real, Kroos qui reçoit un ballon de Marcelo alors qu’il est en position de hors-jeu, puis a obtenu le penalty, pourquoi l’arbitre n’est pas revenu sur le hors-jeu en regardant la VAR ?
    Il n’y pas eu 3 passes comme après la faute de Gueye, il reçoit le ballon hors-jeu, va vers la surface et obtient pénalty.
    Donc maintenant, dès qu’il y aura but ou pénalty, les arbitres seront obligés de revenir au début de l’action ?
    Eh bien moi je vais vous dire une chose. Ils le feront si ça peut favoriser le Real ou le Barça, mais pas pour les autres clubs.

Laisser un commentaire