Eric Carrière : « Si la relation hiérarchique est inversée, ça ne peut pas marcher. »

255

A l’approche du dernier match de la phase de poule de la Ligue des Champions, le collectif parisien est toujours en construction et peine à maintenir de la constance. Le consultant de Canal Plus Eric Carrière livre son analyse de la situation parisienne à la la Dépêche du Midi. Pour lui, la clé de voute du succès réside dans la capacité de Thomas Tuchel à faire adhérer Neymar et Kylian Mbappé dans un projet collectif:

« Paris n’est pas plus avancé mais quasiment tous les autres cadors galèrent également. Le PSG ne peut pas être au top alors que Neymar a repris tard et s’est déjà blessé, Mbappé l’a été aussi, Verratti également. Paris a un groupe plus étoffé que l’an dernier, au milieu et devant. Cette équipe a le potentiel pour gagner la ligue des champions. Certains joueurs en imposent tellement, ont une telle aura dans le groupe, je ne parle donc pas ici d’ego, que leurs partenaires finissent par ne plus respecter le plan de jeu et se contentent de les servir. On va être clair : Neymar et Mbappé ont surtout envie de faire des choses à deux, Neymar pour lui avant de penser à l’autre et idem pour Mbappé de son côté car les deux veulent le Ballon d’Or. Tuchel doit leur faire comprendre qu’ils ne pourront gagner qu’en équipe. Il doit trouver l’équilibre, comme Klopp à Liverpool. C’est la clé pour Paris. Samedi, on a vu Tuchel essayer de se justifier auprès de Mbappé, déjà sorti contre Nantes trois jours avant. Et Kylian avait l’impression de lui dire : oh, tu vois qui tu sors encore ? Si le joueur est au-dessus du coach, si la relation hiérarchique est inversée, ça ne peut pas marcher. »

Laisser un commentaire