Vincent Duluc : « La faiblesse des adversaires du PSG en Ligue 1 ? On s’en fout ! »

440
Vincent Duluc
Vincent Duluc
 

Après une trêve de 15 jours, le PSG est revenu en 2020 dans les même dispositions qu’à la fin de l’année 2019. 12 buts en 2 matchs, les Quatre Fantastiques ont refait parler la poudre. Cependant, la faible opposition ne permet pas d’évaluer avec certitude la capacité de ce système à porter le club Parisien au sommet européen. La double confrontation face à l’AS Monaco, une équipe en souffrance collectivement mais avec de grandes individualités, fait figure de premier test. Pour le journaliste Vincent Duluc, l’état d’esprit du quatuor offensif est la clé de la réussite du système:

 
 

« Savoir si les quatre offensifs peuvent jouer ensemble, ce n’est pas la saison dernière qui peut nous le dire puisque Neymar était absent en Ligue des Champions. Pour que les quatre marchent, il faut qu’il y ait un état d’esprit qui fonctionne ! Il y a des signes ! Même si ce ne sont que des signes mais ça compte ! Vis-à-vis de l’extérieur mais aussi de l’intérieur, vis-à-vis des autres. Les buteurs on les connait tous, s’il y en a un qui joue la carotte et qui ne veut pas presser ou défendre, les autres vont se dire : ‘s’il n’y vas pas, pourquoi j’irais ?!’ (…) La faiblesse des adversaires du PSG en Ligue 1 ? On s’en fout ! Le seul adversaire du PSG aujourd’hui c’est lui-même ! »

Laisser un commentaire