Di Meco : « Le système ne veut rien dire, l’important c’est l’animation »

550

Face à Monaco, est-ce le système ou l’animation qui a failli? Pour le consultant RMC Eric Di Meco, le problème n’est pas nécessairement le système à 4 offensifs mais l’animation proposée et l’adaptation au jeu de l’adversaire :

« Le propre même d’un entraineur, c’est de se poser des questions. Chaque entraineur à des systèmes préférentiels, mais ils s’adaptent par rapport aux adversaires. Le système ne veut rien dire, l’important c’est l’animation. On a voulu tirer des enseignements des matches dans lesquels il n’y avait rien à tirer. Là, hier soir, vu l’adversité d’une équipe qui ressemble à ce que peut proposer Dortmund, Tuchel a pu tirer des enseignements face à Monaco. Contre ce genre d’équipe, il peut se dire : je vais jouer avec des latéraux moins offensifs. Peut-être qu’avec ces quatre-là tu peux faire monter Marquinhos pour boucler ce milieu de terrain. Meunier, pour faire trois centres au troisième poteau, cela ne sert peut-être à rien de monter. Cela signifie aussi que Thomas Tuchel a un paquet de solutions »

Laisser un commentaire