Dugarry : « Ça peut être un problème mais ça ne doit pas être une excuse »

814

 

Pas de répit pour les parisiens. Depuis le début de l’année 2020, le PSG enchaîne les matchs (la rencontre face au Stade de Reims était la 6ème en moins de 20 jours) face à des adversaires abordables dont le niveau est de plus en plus critiqué cette saison. Pour Christophe Dugarry, la faible opposition ne doit pas être une excuse pour les éventuels futurs échecs Parisiens :

 
 

“a. On le sait, ça existe. C’est vrai que ça oblige les Parisiens à avoir un travail mental et une exigence importante, peut être un peu plus important que dans d’autres championnats, mais c’est comme ça. C’est à l’environnement, aux dirigeants, à l’entraîneur et au staff technique de garder tous les joueurs sous pression. Et sincèrement, j’ai l’impression que c’est le cas. Ils prennent les choses au sérieux. Ce n’est pas toujours parfait, mais je trouve qu’à ce niveau-là, les Parisiens me semblent avoir progressé à l’image d’un Neymar, qui n’a pas l’air de choisir ses matches et qui est totalement investi. Après, il peut être plus ou moins performant, ça arrive à tout le monde. Mais je trouve que tous les joueurs sont concentrés et déterminés. Pour moi, ça ne doit toujours pas être une excuse parce que ça serait trop facile (…) Si le PSG doit reprocher à Reims, Saint-Etienne ou Bordeaux ses échecs en Ligue des champions, je trouve que le raccourci est un peu léger.”

Laisser un commentaire