Dominique Severac :  » Pourquoi une telle fragilité mentale du PSG ? »

641

 

Par deux fois, le PSG tenait le match, menant 2-0 face au FC Nantes , 3-0 face à Lyon, se procurant de nombreuses occasions. Ces matchs étaient maîtrisés jusqu’à ce qu’une erreur individuelle relance l’adversaire. A quelques jours du match de LDC, ces égarements sont inquiétants. C’est ce que pense le journaliste du quotidien Le Parisien Dominique Séverac :

 
 
 
 

Notons que le PSG sort d’une semaine où il menait 2-0 contre Nantes et 3-0 contre Lyon avant de se faire peut un peu tout seul. (…) Et ces trous d’air interrogent et suscitent quelques doutes. Pourquoi une telle fragilité mentale du PSG ? Alors, certes, Kimpembe n’a pas fait la meilleure semaine de sa carrière au PSG, il a fait quelques erreurs mais il semble y avoir une sorte de fragilité collective, une façon de se faire peur tout seul alors que tout va bien. Dans le même temps, quand tout va bien, tout va potentiellement mal aussi. Tout à coup l’équipe est transpercée, déboussolée et perdue. Après Manchester, on se dit que le PSG n’a pas vraiment changé. Il est certainement plus fort, avec un effectif plus étoffé, mais il a toujours ces trous d’air, ces passages à vide. Leonardo est venu nous dire qu’il fallait sortir de la négativité, certes, c’est vrai ! Le PSG continue à gagner mais on peut pas analyser que le résultat et ne pas voir que, parfois, les contenus peuvent être inquiétants »

Laisser un commentaire