Ducrocq : « A Amiens, la mi-temps qu’il joue, il ne fait que reculer »

953
Pierre Ducrocq et Alvaro Santos - Strasbourg /Lorient - 01.09.2007 - L1 L 1 Ligue1 Ligue 1 - Foot Football - largeur attitude pose portrait
 
 
 

A un peu plus d’une semaine de la rencontre décisive de Ligue Des Champions face à Dortmund, le PSG est encore touché par les blessures. Ce week-end, Angel Di Maria s’est blessé à la cuisse et sa présence est très incertaine pour la rencontre décisive. En revanche, l’évolution de la blessure de Thiago Silva est positive et pourrait éventuellement être apte pour le match retour. Pierre Ducrocq sur RMC considère que ce serait une erreur de faire jouer le capitaine parisien alors qu’il n’est pas dans un état optimal :

 

“J’adore Thiago Silva, il ne faut pas remettre en cause la qualité de ce joueur, sauf que physiquement il ne sera pas prêt pour le match de Dotmund s’il ne revient que trois jours avant. Aussi c’est un joueur qui a une fâcheuse tendance à reculer. J’étais à Amiens, la mi-temps qu’il joue, il ne fait que reculer et pousse donc ses coéquipiers à le faire aussi. Contre Dortmund ça a été pareil. Sur le match retour, il va falloir être costaud défensivement et pas seulement dans tes 18 mètres. Il va falloir être haut sur le terrain pour que ton bloc équipe puisse mettre la pression. (…) Dans un match comme celui contre Dortmund, il vaut mieux pour les Parisiens que tu perdes en expérience ou dans la relance, qui peut être excellente chez Thiago Silva pour gagner en caractère comme avec Kimpembe.”

Laisser un commentaire