• Active Topics 

ActualitésLes concurrents du PSG

Matchs , News , Tactiques , Débats...

Modérateurs : martouf, Modérateurs, Administrateurs

Champion 2017 mon frère ? (franchement)

Oui
28
46%
Non
33
54%
 
Nombre total de votes : 61
Toufik
Titulaire
Titulaire
Messages : 3151
Enregistré le : septembre 2013

21 mai 2020, 18:31

Marseille, Bordeaux et Lile, c'est pas étonnant. Mais Sainté, ils ont bouclé un record d'exercices sans déficits, et pourtant il ont pas un rond? C'est bizarre.
"Je pensais mourir avant de voir un match Naples-Juventus avec des maillots noirs et jaunes (...) Cela fait mal, comme cela doit faire mal à tous ceux qui ont grandi avec les vignettes Panini et qui sont attachés aux couleurs de leur club. Cela me rend profondément triste."
Maurizio Sarri

"Ca doit être bien chiant pur un hater de la win de voir son propre club recruter de plus en plus de champions."
K-li

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

22 mai 2020, 01:56

L'article est très interessant. Je pense qu'il va passer un peu inaperçu alors qu'il y a de quoi crier. Après c'est le monde dans lequel on vit, je reste un peu indulgent à cause du virus qui a eu un impact mondial, mais s'il y en a qui le prennent moins bien je peux comprendre.

Le plus gros risque c'est en effet que Mediasport ne tienne pas ses engagements pour diverses raisons, parce qu'à l'époque ils avaient déjà accepté de payer cher pour ce que c'était et depuis la crise est passée par là, parce qu'ils pas non plus de modèle économique viable, donc on peut s'interroger. D'ailleurs on a pas attendu la crise pour le faire. Sinon c'est les contribuables qui payeront... J'espère qu'on en arrivera pas là.

J'imagine que c'est pour cette raison que la DNCG a durci ses critères. Ça sera plus comme avant, il va falloir se calmer. Chaque année on explique qu'il faut diversifier les revenus, arrêter de dépendre de la vente des joueurs. A un moment il y a eu une dynamique autour de l'Euro, mais en fin de compte on est toujours dedans.

Pour les clubs les plus dans le dur, on peut regarder les comptes de 2018-2019 pour avoir un aperçu des dépenses et revenus, et l'autre indicateur important c'est les ventes en été et en Janvier.
Il y a des clubs qui en démarrant la saison savaient qu'ils seraient en déficit hors vente de joueurs, et ils ont anticipé en vendant à l'avance.
D'autres ont attendu la fin de saison pour vendre, comme ils ont pas encore vendu, dans les comptes prévisionnels ils sont en rouge foncé.

Lille l'an dernier ils ont 65M de recettes et 155M de dépenses. Ils avaient vendu pour 55M. Ils finissent avec -65M.
Cette année ils ont les droits TV de C1 en plus, et ils ont vendu pour 140M.
A mon avis le déficit pour cette saison sera pas énorme.

L'OM c'était 130M de recettes, 240M de dépenses. Ils avaient vendu pour 18M. Ils s'étaient retrouvés à 91M de déficit.
Cette année c'est 28M de ventes.
Ils vont finir avec au moins 60M de déficit.

Bordeaux c'était 70M de revenus. 126M de dépenses. Ils avaient vendu pour 38M.
Ils avaient fini avec 25M de déficit.
Cette année c'est 55M de ventes. Sans la crise ça aurait dû suffire pour terminer pas loin de l'équilibre. A voir à quoi correspond la manque à gagner.

Sainté c'était 75M de revenus. 90M de dépenses. Ils ont vendu pour 15M et ont terminé à l'équilibre.
Cet été c'est 45M de ventes. Ça devrait être suffisant pour terminer à l'équilibre, à moins que les revenus et dépenses aient beaucoup changé d'une année à l'autre.

Le gros absent de l'article c'est Monaco.
Monaco l'an dernier ils ont 111M de recettes avec la C1. 276M de dépenses. Ils avaient vendu pour 155M et finissent à l'équilibre.
Cette année ils ont plus les droits TV de la C1, et ils ont vendu pour 85M.
Ils font finir avec plus de 80M de déficit.

On parle jamais de Monaco mais pour moi c'est le club dans la pire situation, maintenant et pour la saison prochaine.
Leurs revenus sont très limités pour un grand club, et leurs dépenses importantes. Tout est compensé avec l'achat/ventes.

Le graphique des résultats net en dessous. D'après ce que je comprends c'est la différence entre les revenus et les dépenses, donc ça prend pas en compte les ventes de joueurs.
Pour moi le club avec le résultat net de -206M c'est Monaco. -128M c'est l'OM. Ensuite ça devrait être Lille et Bordeaux peut être.

Image
PASTORIX

Avatar du membre
RpCStyle
VIP
VIP
Messages : 11349
Enregistré le : mai 2006

22 mai 2020, 05:54

Image

L'Equipe


Image

Le Parisien

Avatar du membre
parissansgermain
Débutant
Débutant
Messages : 230
Enregistré le : juillet 2011

22 mai 2020, 08:59

McCoy a écrit :
22 mai 2020, 01:56

Le graphique des résultats net en dessous. D'après ce que je comprends c'est la différence entre les revenus et les dépenses, donc ça prend pas en compte les ventes de joueurs.
Pour moi le club avec le résultat net de -206M c'est Monaco. -128M c'est l'OM. Ensuite ça devrait être Lille et Bordeaux peut être.

Image
Merci McCoy pour l'analyse. Nous, on se situe comment selon toi? On a des revenus diversifiés, certes, mais un budget énorme, on a vendu des titis en veux tu en voilà au mercato l'année dernière pour boucher les trous... Là on fait parti des clubs qui sont loin d'avoir touché l'intégrale des droits TV, une billeterie stoppée, un merchandising probablement en berne... Sans mentionner les salaires des joueurs que ces derniers refusent de baisser.
En gros, je me dis que plus le budget est élevé, plus le trou peut se creuser vite dès que certains revenus manquent à l'appel...

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

22 mai 2020, 18:43

De rien.

Je vois les choses comme toi. Au début je pensais que les 200M de perte ça concernait le PSG, c'est un chiffre qui avait déjà circulé avant.

Après je reste quand même optimiste parce que la dynamique du club était très bonne avec des revenus en constante augmentation.

L'an dernier on finit avec 45M de déficit hors ventes. A mon avis les revenus ont plus augmenté que les dépenses, donc on devrait mieux se situer.

Les droits TV c'est 35M en moins en L1 apparemment. Mais en C1 ils devraient augmenter, peut être de 20M.
L'an dernier la billetterie c'était 62.5M. Les loges 42.5M. Cette année on a perdu le 1/8ème retour de C1, et on perd 5 matches de L1.
Le merchandising c'était 60M. Après j'imagine que la plupart des maillots avaient déjà été vendus.

Après la grosse question c'est le sponsoring. Ça représente plus de 50% des revenus.
Je pense que le fait que ce soit le gouvernement qui ait arrêté la L1 va aider le club contre d'éventuelles réclamations. A mon avis le club s'y retrouvera, mais je sais pas comment ça marche exactement donc je pourrais très bien me tromper.

Si le club profite du prêt garanti par l’État pour les droits TV de L1, et en comptant les ventes de l'été dernier après le 1er Juillet, je suis pas inquiet malgré le manque à gagner sur la billetterie et le merchandising.

Par contre si on a des problèmes avec le sponsoring, et que par exemple on est payé au prorata de la saison, là en effet on aurait de serieux problèmes.

Il y a aussi le comportement des dirigeants qu'on peut essayer d’interpréter. A mon avis si ça avait fait une grosse différence pour le club que la L1 reprenne ou pas, on l'aurait beaucoup plus entendu et il aurait essayé d'influencer directement le gouvernement. On a pas entendu de tentative de lobbying de la part du club.

En effet ça serait vraiment bien que les joueurs fassent un effort, ça serait loin d'être négligeable pour le club.
PASTORIX

Avatar du membre
parissansgermain
Débutant
Débutant
Messages : 230
Enregistré le : juillet 2011

22 mai 2020, 20:08

Selon RMC, les 4 clubs seraient le PSG, puis l'OM, L'OL, et enfin Bordeaux...

Cela correspondrait plus à l'intuition que j'ai eu en voyant les chiffres. En revanche, bizarre de ne pas y trouver Monaco... (Bon eux, c'est pas la perte de billeterie qui peut leur manquer...).

Le lien pour la source :
https://rmcsport.bfmtv.com/mediaplayer/ ... 49468.html

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

23 mai 2020, 03:34

Merci pour le lien. Monaco ils sont forcément devant l'OM. Si le PSG est le club le plus déficitaire, alors Monaco est deuxième, l'OM troisième et le quatrième je sais pas, ça pourrait être l'OL en effet.

Faudrait voir comment ils ont fait leurs estimations, j'ai du mal à voir à quoi pourrait correspondre un tel déficit pour le PSG. Ça pourrait représenter plus de 30% de baisse de revenus d'une année à l'autre.

Edit: j'ai regardé sur twitter pour voir si des journalistes avaient clarifié, en fait en regardant toutes les discussions personne comprend à quoi correspondent ces chiffres, tout le monde s'interroge.

Au début je pensais que ça correspondait à la différence entre les revenus et les dépenses sans vente, et avec le manque à gagner des droits TV, ça collait avec Monaco en 1 et OM en 2.
Mais dans l'article de mediapart ils expliquent que le prêt est compris dedans, et ça serait le déficit en comptant les ventes. Si c'est le cas ça colle plus avec Monaco en 2 et OM en 3. Par défaut le PSG serait en 1, mais un déficit aussi important aurait pas de sens.

Dans le même temps RMC et mediapart donnent des noms différents.

Merci mediapart pour le casse tête :lol:
PASTORIX

Avatar du membre
debka
International
International
Messages : 8635
Enregistré le : juin 2006

23 mai 2020, 11:54

Une prévision qui serait de -206M€ dans le résultat net du PSG (RMC Sport)

Depuis jeudi, une forme de panique a touché le football français avec la publication par Mediapart de documents de la LFP révélant des projections sur les pertes économiques et les bilans de trésorerie des clubs de Ligue 1 au 30 juin 2020. Quatre clubs étaient pointés pour des déficits très dangereux : les Girondins de Bordeaux, le LOSC, Saint-Étienne et bien sûr l’Olympique de Marseille avec -127,6 M€.

Mais, et c’est logique puisqu’un “trimestre de rentrées d’argent en moins peut y causer jusqu’à 250M€ de pertes”, c’est le PSG qui offre le chiffre négatif le plus étourdissant comme le rapporte RMC Sport : le “club le plus déficitaire dans ces prévisions de résultat net (-206,3 millions d’euros) n’est autre que le Paris Saint-Germain.” Mais avec un actionnaire ultra puissant et un budget avoisinant les 800M€, le PSG n’est pas en danger.

CS / RMC Sport
Parisien pour la vie.
Le Parc aux supporters !!

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

23 mai 2020, 15:50

Bouhafsi dit que c'est sans le prêt garanti par l'Etat, je pense qu'il a raison à ce sujet.

Dans mediapart il y a aussi ce document qui a été publié: Image

Mediapart explique que dans le graphique où apparaissent les estimations des résultats nets de chaque club au 30 Juin, c'est en prenant compte le prêt garanti par l'état. Mais j'ai l'impression qu'ils se sont embrouillés. La seule façon pour que le chiffre donné dans le document plus haut soit crédible, c'est s'il prend en compte le manque à gagner en droits TV de L1, donc sans le prêt garanti par l'état.

La LFP explique qu'ils avaient fait une prévision le 31 Octobre 2019 sur ce que donneraient les déficits au 30 Juin 2020. D'après eux en cumulant le déficit/bénéfice de tous les clubs, ça devait donner 103M de déficit.
Après la crise ils ont refait des estimations, et cette fois-ci ils sont arrivés à 541M de déficit.

Le manque à gagner en droits TV de L1 est estimé à 250M par la Ligue.
Si on ajoute ces 250M aux 103M de déficit prévu sans la crise, on arrive déjà à 353M de déficit après crise.
Il reste encore à trouver 188M en manque à gagner. On sait que la crise va impacter notamment la billetterie.

Il restait 101 matches à jouer, ça représentait 27% des matches de la saison.
L'an dernier la billetterie a rapporté 200M aux clubs de L1. Si on fait une estimation toute simple, ça fait environ 50M de manque à gagner.

Il reste encore 138M de manquer à gagner pour expliquer les 541M de déficit estimés par la LFP.

J'imagine que dedans on va retrouver les loges pour certains clubs, les ventes de de maillot et produits dérivés.

Je pense que pour les sponsors c'est beaucoup trop compliqué, donc à mon avis ils s'y sont pas aventuré.
Parce que la baisse sur la billetterie et les loges tu peux l'estimer à partir du nombre de matches.
Pour les ventes de maillots tu le sais parce que les commerces ont été fermés pendant longtemps, ça a forcément un impact.
Les sponsors on va se baser sur quel élément objectif pour estimer leur baisse?

Pour moi c'est la seule hypothèse pour laquelle tout tient debout.

Maintenant on peut essayer de faire des estimations pour certains clubs sans prendre en compte le prêt garanti par l'état.

Monaco l'an dernier c'est -165M de différence entre les revenus et les dépenses hors ventes.
Cette saison il y a pas de C1 et ils avaient touché 40M.
Leur mercato c'est à peu près 35M de charges supplémentaires.
On ajoute le manque à gagner en droits TV de L1, c'est 15M apparemment.
Les ventes leur permettre de récupérer et économiser autour de 65M.
On se retrouve à -190M de déficit, avec la masse salariale qui peut jouer notamment.
La masse salariale était de 147M. En regardant les salaires donnés dans la presse, entre les départs et les arrivées c'est possible qu'elle ait même augmenté, et si elle a baissé ça sera pas de beaucoup.
En élargissant, le déficit peut se retrouver entre 180M et 200M sans le prêt garanti par l’état.

L'OM c'était -111M de différence entre les revenus et les dépenses hors ventes.
Le manque à gagner en droits TV de L1 c'est 30M.
Au mieux ils ont économisé 40M entre les transferts et l'économie de masse salariale.
Leur déficit serait dans une fourchette autour de 90-110M de déficit sans le prêt garanti par l'état.

Ça c'est sans compter les répercutions sur la billetterie, les loges, la vente de maillots. Pour Monaco ces revenus doivent être négligeables mais pas pour l'OM.

Je reste sur mon idée que les deux clubs les plus déficitaires présentés c'est l'OM et Monaco.

Après pour le PSG ça veut pas dire qu'on va pas être plus impacté que le laisse supposé le graphique, parce que ça reste des estimations, et elles sont faites par la LFP.
Si le PSG fait ses propres estimations le club peut aboutir à des chiffres très différents.
PASTORIX

Avatar du membre
Bob Morlock
Titulaire
Titulaire
Messages : 4687
Enregistré le : janvier 2012
Localisation : Paris 18

29 mai 2020, 15:26

Le Graët a envoyé une lettre au Premier ministre avant l'annonce de jeudi

Noël Le Graët, président de la FFF, a adressé un courrier au Premier ministre Edouard Philippe avant sa prise de parole, jeudi. Il a poussé pour la reprise des entraînements et la programmation des finales de Coupes début août. Tout en adressant un tacle à la LFP.

Beaucoup disent de lui qu'il a profité de la crise pour asseoir son rôle de patron du football français. Et c'est à ce titre que Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a porté la voix du ballon rond dans une lettre de quatre pages adressée au Premier ministre, Edouard Philippe, le 27 mai. Soit la veille de sa prise de parole, jeudi, au cours de laquelle le chef du gouvernement a maintenu l'arrêt de la Ligue 1, tout en autorisant la reprise des entraînements dans des conditions strictes au 2 juin et la réouverture des stades le 22 juin.

Le Graët entendu sur la reprise des entraînements

Pour la reprise des entraînements, Noël Le Graët en avait émis le souhait dans ce courrier que RMC Sport a pu consulter. Le président de la FFF avait demandé "un retour progressif à des entraînements normaux (au plus tard début juillet)", lors de la phase 2 du déconfinement. Il a donc été entendu. Il également insisté sur la question de l'accès aux tests "cruciale pour la reprise des entraînements collectifs".

Deux points qui en amènent un autre très important aux yeux de Noël Le Graët: le programmation des finales de Coupes de France (PSG-Saint-Etienne) et de la Ligue (PSG-Lyon) "début août". "Il s’agit d’un enjeu majeur pour le football français, tant en termes de ressources qu’en termes de calendrier (possibilités d’accès aux compétitions européennes)", explique-t-il.

La LFP doit être simplifiée

Il souligne également sa volonté de programmer quatre matchs de l'équipe de France au Stade de France en novembre. Voilà, pour le côté sportif. Pour le côté institutionnel, Le Graët frappe plus fort en épinglant la Ligue de football professionnel et sa gouvernance qui "a montré ses limites", tacle-t-il. "Il apparaît indispensable d’en simplifier l’organisation, lance-t-il. La fusion annoncée des deux syndicats de clubs (Première Ligue et UCPF) est nécessaire. La réforme en gestation du format des organes décisionnels doit amener de la sérénité."

Le président de la FFF salue à plusieurs reprises l'action de l'Etat dans cette crise par le biais du prêt garanti par l'Etat (PGE) ou du chômage partiel mais appelle le gouvernement à poursuivre sa mission d'accompagnement pour la sortie de crise. Il cite d'autres possibilités comme la fiscalité des partenariats, un moratoire sur les frais de police lors des matchs ou la déductibilité des licences sportives. Il annonce également la mise en place prochaine d'un fonds de soutien aux clubs amateurs. Un discours de patron.

RMC Sport
Image

Avatar du membre
debka
International
International
Messages : 8635
Enregistré le : juin 2006

01 juin 2020, 17:41

Un stage puis quatre à cinq matches amicaux en juillet pour le PSG (LP)

Si rien n’est acquis, la trame de redémarrage post pandémie sur laquelle le PSG travaille se dessine. Aujourd’hui l’idée est de reprendre l’entraînement à compter du 22 juin, avec des tests médicaux pour commencer. Et avec ce que cela sous-entend en terme de retour des joueurs partis dans leur pays. Une quatorzaine facultative est dans l’air à ce jour. Marquinhos va se l’appliquer en rentrant rapidement à Paris.

“Le PSG a programmé un stage assez rapidement après la reprise”, rapporte leparisien.fr sans avoir plus de détails. “La direction sportive met en place un programme de reprise. Le but est de disputer quatre à cinq matchs amicaux en juillet afin de se préparer aux échéances du mois d’août.”

Le mois d’août débutera par une finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon (le 1er). Une semaine plus tard, il sera question de finale de la Coupe de France (le 8 août) face à l’ASSE, “toujours au Stade de France a priori”. Après la conclusion des compétitions domestiques il s’agira de penser à la Ligue des champions. “Le 11 ou 12 août pour les quarts de finale de l’épreuve”, écrit Dominique Séverac. “Si la Ligue des champions se termine comme elle a commencé, le retour aurait lieu les 14 au 15 août.” La décision sera connue le 17 juin avec la réunion du Comex de l’UEFA. On pourrait jouer aussi chaque tour en un match à élimination directe. Dans l’agenda prévisionnel proposé par le média francilien, le PSG pourrait ensuite disputer “une demi-finale le 18 ou 19 août et le retour le 21 ou 22 août”. La finale restant prévue le samedi 29 août, certainement ailleurs qu’à Istanbul. Curieusement, ce samedi là, le PSG avait initialement prévu de célébrer ses 50 ans au Parc des Princes…

CS / Le Parisien
Parisien pour la vie.
Le Parc aux supporters !!

Avatar du membre
Bob Morlock
Titulaire
Titulaire
Messages : 4687
Enregistré le : janvier 2012
Localisation : Paris 18

02 juin 2020, 15:47

198M€ du PGE iront d’abord vers les principaux clubs en difficulté

Comme le souligne L’Equipe, les diffuseurs ont payé finalement 47.6M€ sur les 280M€ qu’il restait à payer sur la fin de saison 2019-2020. Un accord a également été trouvé avec beIN Sports au niveau des droits internationaux, à hauteur de 16.5M€. Mais c’est bien grâce au niveau du PGE (Prêt Garanti par l’Etat) que les clubs vont s’y retrouver. Le quotidien national explique que : « Les 224.5M€ du PGE contracté par la LFP seront eux ventilés comme recettes au club. 198M€ iront vers la Ligue 1, à commencer par les principaux clubs en difficulté comme l’OM, Bordeaux, Lille ou Saint-Etienne, qui pourront lisser leurs comptes d’ici au 30 juin dans le rouge avant retraitement ».

onefootball.com
Image

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

02 juin 2020, 16:07

La chaîne de Mediapro s'appellera « Téléfoot », Margotton et Lizarazu commenteront les affiches

Médiapro, le groupe espagnol qui a raflé (de 2020 à 2024) pour 800 millions d'euros par an les droits des Championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2 (huit matches par journée de chaque championnat), est passé à la vitesse supérieure. Et a frappé un grand coup en annonçant un partenariat avec le groupe TF1.

Mediapro a décidé de s'associer à TF1 pour lancer sa chaîne qui prendra donc le nom de Téléfoot, comme le rendez-vous hebdomadaire consacré au ballon rond tous les dimanches en fin de matinée. « Le Groupe Mediapro, nouvel acteur clé du football français, et le groupe TF1 annoncent la signature d'un accord inédit. Ce partenariat de quatre ans, renouvelable, repose sur trois piliers fondamentaux : une licence de marque, un partenariat éditorial et de production et un partenariat de talents », peut-on lire dans un communiqué.
Margotton et Lizarazu commenteront une vingtaine de matches

Dans ce partenariat, le duo Bixente Lizarazu-Grégoire Margotton sera aux commentaires d'une vingtaine d'affiches. Un retour aux sources pour l'ancien présentateur de Canal +.

Mediapro va diffuser les matchs du vendredi (21 heures), samedi (17 heures), dimanche (13 heures), le multiplex du dimanche (15 heures), et le match du dimanche soir (21 heures). Canal+, qui a racheté deux lots initialement acquis par beIN Sports, aura deux matches, le samedi à 21 heures et le dimanche à 17 heures.

TF1 produira également le magazine du dimanche matin de 12 à 13 heures sur la chaîne Téléfoot, avec les images des matches déjà joués. Plusieurs Téléfoot Vintage seront également proposés à la nouvelle chaîne payante. La pastille numérique de TF1, La quotidienne de Téléfoot, sera également proposée sur la future Téléfoot.

L'Equipe.
PASTORIX

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

02 juin 2020, 16:32

C'est très rassurant, même s'il faudra attendre jusqu'au dernier moment pour voir s'ils tiennent leurs engagements. Je pense que c'est une bonne idée de reprendre le nom "téléfoot" même si ça risque de créer un peu de confusion.

Je viens juste de percuter en me rappelant la répartition des lots, mais j'avais oublié à quel point les amateurs de foot vont être lésés.
En fait la saison prochaine si tu veux avoir accès à tous les matches, faudra un abo pour Téléfoot, un pour RMC Sport, un pour Canal, un pour BeIN et un pour Eurosport?
Le tout revient à autour de 90-100 euros en prenant un pack Canal...
Bob Morlock a écrit :
02 juin 2020, 15:47
198M€ du PGE iront d’abord vers les principaux clubs en difficulté

Comme le souligne L’Equipe, les diffuseurs ont payé finalement 47.6M€ sur les 280M€ qu’il restait à payer sur la fin de saison 2019-2020. Un accord a également été trouvé avec beIN Sports au niveau des droits internationaux, à hauteur de 16.5M€. Mais c’est bien grâce au niveau du PGE (Prêt Garanti par l’Etat) que les clubs vont s’y retrouver. Le quotidien national explique que : « Les 224.5M€ du PGE contracté par la LFP seront eux ventilés comme recettes au club. 198M€ iront vers la Ligue 1, à commencer par les principaux clubs en difficulté comme l’OM, Bordeaux, Lille ou Saint-Etienne, qui pourront lisser leurs comptes d’ici au 30 juin dans le rouge avant retraitement ».

onefootball.com
Merci.

Je pense qu'il y a pas assez pour les clubs en difficulté, ça servira surtout à compenser le manque à gagner des droits TV, après il y a des clubs comme Monaco ou l'OM qui gratteront quelques millions en plus ce qui changera rien à leur situation.
PASTORIX

Avatar du membre
Le vieux
VIP
VIP
Messages : 2777
Enregistré le : février 2012

03 juin 2020, 09:53

McCoy a écrit :
02 juin 2020, 16:32
Je viens juste de percuter en me rappelant la répartition des lots, mais j'avais oublié à quel point les amateurs de foot vont être lésés.
En fait la saison prochaine si tu veux avoir accès à tous les matches, faudra un abo pour Téléfoot, un pour RMC Sport, un pour Canal, un pour BeIN et un pour Eurosport?
Le tout revient à autour de 90-100 euros en prenant un pack Canal...
Avant c'était un sport populaire, maintenant c'est devenu un spectacle pour riche et bobo...

Avatar du membre
RpCStyle
VIP
VIP
Messages : 11349
Enregistré le : mai 2006

04 juin 2020, 04:51

Image

L'Equipe


Image

Le Parisien

madyouth
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 11324
Enregistré le : septembre 2007

04 juin 2020, 08:36

McCoy a écrit :
02 juin 2020, 16:07
La chaîne de Mediapro s'appellera « Téléfoot », Margotton et Lizarazu commenteront les affiches

Médiapro, le groupe espagnol qui a raflé (de 2020 à 2024) pour 800 millions d'euros par an les droits des Championnats de France de Ligue 1 et de Ligue 2 (huit matches par journée de chaque championnat), est passé à la vitesse supérieure. Et a frappé un grand coup en annonçant un partenariat avec le groupe TF1.

Mediapro a décidé de s'associer à TF1 pour lancer sa chaîne qui prendra donc le nom de Téléfoot, comme le rendez-vous hebdomadaire consacré au ballon rond tous les dimanches en fin de matinée. « Le Groupe Mediapro, nouvel acteur clé du football français, et le groupe TF1 annoncent la signature d'un accord inédit. Ce partenariat de quatre ans, renouvelable, repose sur trois piliers fondamentaux : une licence de marque, un partenariat éditorial et de production et un partenariat de talents », peut-on lire dans un communiqué.
Margotton et Lizarazu commenteront une vingtaine de matches

Dans ce partenariat, le duo Bixente Lizarazu-Grégoire Margotton sera aux commentaires d'une vingtaine d'affiches. Un retour aux sources pour l'ancien présentateur de Canal +.

Mediapro va diffuser les matchs du vendredi (21 heures), samedi (17 heures), dimanche (13 heures), le multiplex du dimanche (15 heures), et le match du dimanche soir (21 heures). Canal+, qui a racheté deux lots initialement acquis par beIN Sports, aura deux matches, le samedi à 21 heures et le dimanche à 17 heures.

TF1 produira également le magazine du dimanche matin de 12 à 13 heures sur la chaîne Téléfoot, avec les images des matches déjà joués. Plusieurs Téléfoot Vintage seront également proposés à la nouvelle chaîne payante. La pastille numérique de TF1, La quotidienne de Téléfoot, sera également proposée sur la future Téléfoot.

L'Equipe.

Franchement si la chaine téléfott de média pro avait tous les matchs de L1 , de L2 , de national ainsi que les coupers d 'europe et allez le championnat d'Espagne , j aurais pu mettre 25 euros car j'aurais pas senti la nécéssité de prendre une autre chaine mais là sincèrement le prix est trop haut pour le peu qu'il propose.

Avatar du membre
Aguirre dé Lopé
VIP
VIP
Messages : 10670
Enregistré le : décembre 2005
Localisation : Brest mêm

04 juin 2020, 09:34

Super l'article sur Macron.

On a donc là une magnifique brochette de personnages qui défendent leurs intérêts personnels.
Rien de vraiment surprenant au final avec ce gouvernement d' " amateur ".

Une preuve de plus que c'est la politique des copains . Rien de neuf .

Avatar du membre
Bob Morlock
Titulaire
Titulaire
Messages : 4687
Enregistré le : janvier 2012
Localisation : Paris 18

04 juin 2020, 17:01

Aucune surprise avec notre "fanboy" ... l'article du Parisien ne fait que confirmer la chose
J’espère qu'Eyraud lui offrira un maillot dédicacé


La suite des aventures de Jean-Mi...

Ligue 1: passe d'armes entre un Aulas "consterné" et Quillot devant le Conseil d'Etat

L'OL, Amiens et Toulouse sont entendus ce jeudi par le Conseil d'Etat afin de contester l'arrêt de la Ligue 1. De son côté, la LFP tente de défendre sa décision.

Après plusieurs semaines de sorties médiatiques entre la LFP et Jean-Michel Aulas, le président de l'OL défend son recours juridique ce jeudi devant le Conseil d'Etat. Dans le camp du dirigeant rhodanien, Amiens et Toulouse contestent aussi l'arrêt de la Ligue 1, même si eux ne demandent pas une reprise, mais l'annulation des descentes.

Aulas "consterné" par la décision de la LFP

Très virulent contre la décision de la Ligue, Jean-Michel Aulas s'est montré particulièrement combatif en marge de son audition devant le tribunal. Le patron de l'OL s'est dit "consterné" et "ne comprend" pas le choix précipité d'arrêter la saison. Afin de défendre sa cause, le président de l'actuel septième de la Ligue 1 a détaillé devant le Conseil d'Etat un protocole très précis permettant, selon lui, une reprise du championnat en marge de l'épidémie de coronavirus.

Outre un retour aux entraînements dès le 8 juin, le dirigeant a proposé que le Groupama Stadium serve de stade pilote pour la reprise. Un rendez-vous avec le préfet du Rhône a même déjà été organisé en ce sens. Jean-Michel Aulas a aussi rappelé l'enjeu sportif pour la France alors que le Portugal et la Russie, les deux premiers poursuivants à l'indice UEFA, ont choisi de reprendre. Le président de l'OL 1 a semblé certain d'obtenir le soutien de Mediapro en cas de léger report de la saison 2020-21 au 12 septembre. L'avocat de Lyon a particulièrement insisté sur le préjudice économique pour les clubs tricolores après l'arrêt de la saison.

Joannin regrette "une exception française"

Du côté d'Amiens et Toulouse, on souhaite que le Conseil d'Etat refuse d'acter la relégation des deux équipes alors que 28 matchs sur les 38 prévus ont été disputés cette saison. La priorité des Picards et du club de la Ville Rose reste la survie dans l'élite. Bernard Joannin, président de Amiens trouve dommageable pour le football tricolore d'incarner le dernier bastion européen à ne pas vouloir reprendre la saison.

"L'exception française, incroyable! Le championnat anglais reprend, je crois le 17 juin. Le championnat allemand a repris. L'Espagne va reprendre, le Portugal reprend, l'Italie reprend, a lâché le dirigeant picard avant l'audience. Il aurait été, je pense, de bon aloi, quand cette pandémie terrible était à son paroxysme, de suspendre le championnat, pour prendre le temps de la réflexion."

La LFP campe sur ses positions

Dans le camp d'en face, la LFP cherche à prouver que sa décision d'arrêter la saison reste la meilleure solution pour la Ligue 1. L'avocat de l'instance a rappelé que la pratique du football restait interdite pour le moment en France. L’avocat de la Ligue a également rappelé que l’OL était le seul club à demander la reprise du championnat sous couvert de l’intérêt général mais pour défendre en réalité seulement ses intérêts. Il a aussi mis en avant la difficulté de reprendre et de réorganiser un calendrier à compter du mois de juillet au mieux.

Interrogé par le président du Conseil d'Etat sur la possible organisation des finales de Coupe de la Ligue et de Coupe de France, le représentant de la LFP a défendu l'idée d'exceptions incomparables avec un championnat qui doit normalement être achevé sur une période de douze mois.

Vive passe d’armes entre Quillot et Aulas Image

Le passage devant le Conseil d'Etat a également donné lieu à un vif échange entre Jean-Michel Aulas et Didier Quillot. Le directeur général de la LFP a souligné que le président de l'OL avait participé au vote unanime de la FFF concernant l'arrêt de la saison dans les championnats amateurs lors du comité exécutif de la Fédération.

Une charge à laquelle, le dirigeant rhodanien a répondu avec véhémence en insistant sur les différences financières entre les mondes amateur et professionnels."Didier Quillot est encore jeune dans sa fonction, a lancé Jean-Michel Aulas. Il ne perçoit pas toujours les différences entre les mondes amateur et professionnel."

De son côté, l’avocate du TFC a défendu le principe de la saison blanche; "C’était le seul moyen dans ces circonstances exceptionnelles d’arrêter une décision légale. Un match à la 60e minute n’est pas un match fini. Un championnat à la 27e journée n’est pas un championnat fini. Si c’est impossible de le finir, la saison blanche s’impose."

Reste désormais à savoir qui aura su s'attirer les faveurs du tribunal dont le verdict est attendu dans les prochains jours par l'ensemble du football français.

RMC Sport
Image

Avatar du membre
McCoy
Ballon d'or
Ballon d'or
Messages : 19848
Enregistré le : juillet 2011

04 juin 2020, 23:18

Bob Morlock a écrit :
04 juin 2020, 17:01
Image
:mdr2:

Sinon j'adore comment un dirigeant de club français se permet de mépriser d'autres championnats comme celui des Pays-Bas par exemple.
L’avocat de la Ligue a également rappelé que l’OL était le seul club à demander la reprise du championnat sous couvert de l’intérêt général mais pour défendre en réalité seulement ses intérêts.
La honte pour Aulas.
L'avocat de la LFP a même pas eu besoin de préparer son dossier :lol:

Les 3 clubs ont même pas pu se mettre d'accord sur leurs revendications parce que Toulouse a besoin que les résultats soient annulés et que la saison ne reprenne pas. L'OL c'est l'inverse.
Amiens est entre les deux mais au choix ils préfèrent que ça s'arrête et qu'on annule les descentes.

J'espère que cette réforme de gouvernance ira au bout, 25M je pense pas que ce soit assez pour les clubs de L2 vu le nouveau pactole des droits TV. Je me demande si les clubs de L1 sont prêts à s'organiser de leur côté si la loi le permet.
PASTORIX

Répondre